Breaking news
  • No posts were found

Tag "cour de curepipe"

[Vidéo] Les avocats de David Gaiqui exigent la suspension des policiers incriminés

David Gaiqui a été reconduit en cellule policière. En Cour de Curepipe cet après-midi, la police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle. Jaylall Bhoojawon était à l’audience, ce matin, fait remarquer Me Neelkhant Dulloo, du panel d’avocats de l’habitant de Pailles. Le policier syndicaliste est venu justifier la nécessité du «strip and search», s’étonne l’avocat, qui ne compte plus représenter le président de la Police Officers Solidarity Union à

[Vidéo] L’accusation provisoire contre Ramgoolam rayée: Une petite victoire, selon Glover

Plus aucune charge provisoire ne pèse contre Navin Ramgoolam. La dernière, pour blanchiment d’argent, a été rayée en Cour de Curepipe ce lundi 28 août. Cette décision de la magistrate Meenakshi Bhogun, relève Gavin Glover, fera date. Elle servira notamment à ceux qui sont sous le coup de charges provisoires «qui sont utilisées malheureusement un peu trop souvent pour contrer la liberté des Mauriciens», a fait valoir le Senior Counsel, qui

[Vidéo] Glover dénonce «l’acharnement de la police à vouloir punir» Ramgoolam

«Enough is enough.» Me Gavin Glover a exprimé son ras-le-bol, au sortir de la Cour de district de Curepipe. Le Senior Counsel maintient que depuis 29 mois qu’elle a été logée, la charge provisoire de blanchiment d’argent contre Navin Ramgoolam n’a plus lieu d’être. Soit elle est rayée, soit son client fait face à une charge formelle. La motion de radiation des charges, présentée par Glover, a été débattue ce mercredi 19 juillet. La

[Vidéo] Affaire des coffres-forts: Le DPP envisage de loger un ‘main case’ contre Ramgoolam

Le bureau du Directeur des poursuites publiques envisage de loger des charges formelles contre Navin Ramgoolam. La poursuite devait se prononcer aujourd’hui en Cour de Curepipe. Mais le représentant du bureau du DPP a requis trois mois supplémentaires, arguant être en attente de réponse quant à une demande d’entraide judiciaire à d’autres pays. L’ex-Premier ministre fait l’objet de charge provisoire de blanchiment d’argent après la découverte de près de Rs 220 millions

[Vidéo] Les sœurs Rawat sauront d’ici le 2 mai si elles font face à des poursuites

La police a bouclé son enquête concernant Laina et Adeela Rawat ainsi que Claudio Feistritzer. C’est ce qui ressort de l’audience de ce matin, en Cour de Curepipe. Il revient maintenant au bureau du Directeur des poursuites publiques de se prononcer sur leur dossier. Il a jusqu’au 2 mai pour faire savoir si des poursuites formelles seront engagées contre les filles et le gendre du fondateur de l’ex-groupe BAI, déclare leur

[Vidéo] L’affaire Ramgoolam pour blanchiment d’argent renvoyée au 28 juin

L’ex-Premier ministre devra encore patienter pour savoir s’il fera face à des charges formelles suivant l’enquête pour blanchiment d’argent dont il fait l’objet. L’affaire a été appelée en Cour de Curepipe, ce jeudi 16 mars. La poursuite, explique Gavin Glover, qui défend Navin Ramgoolam, attend des informations de Dubaï. L’affaire a donc été renvoyée au 28 juin. Navin Ramgoolam avait été arrêté en février 2015. Quelque Rs 220 millions en roupies et

[Vidéo] Le DPP se prononcera sur les poursuites contre la famille Rawat le 28 février

Adeela et Laïna Rawat ainsi que Claudio Feistritzer devront à nouveau patienter. Ayant reçu le dossier d’enquête le 30 décembre, le bureau du Directeur des poursuites publiques dit ne pas être en mesure de confirmer quelles charges seront retenues contre les deux filles de Dawood Rawat ainsi que son gendre. C’est le 28 février que la Cour de district de Curepipe réentendra l’affaire.

[Vidéo] Navin Ramgoolam devra revenir en Cour de Curepipe le 7 février

L’ex-Premier ministre était de nouveau en Cour de Curepipe aujourd’hui. Cela après avoir été convoqué, la semaine dernière, pour être interrogé de nouveau sur les Rs 220 millions en devises locales et étrangères retrouvées chez lui. A l’issue de l’audition, Gavin Glover espérait que la police et le Directeur des poursuites publiques pourraient indiquer leur stand. Mais cela n’a pas été le cas. L’homme de loi de Navin Ramgoolam a alors présenté

[Vidéo] Interdites de voyager, les filles de Dawood Rawat estiment que la « persécution continue »

Elles disent ne pas comprendre pourquoi d’autres accusés ont pu prendre l’avion mais pas elles. D’autant plus, souligne Laïna Rawat, que sa sœur et elle ont pris l’engagement de voyager seules. Laïna et Adeela Rawat remarquent qu’il serait impensable qu’elles abandonnent leurs maris et enfants pour ne pas revenir au pays. La police a objecté à la demande des deux filles de Dawood Rawat de voyager en invoquant la possibilité

[Audio] Dufry/Frydu : Les charges contre lui rayées, Ramgoolam de retour au CCID pour l’affaire des coffres

Gavin Glover explique que faute de preuves et après avoir concédé que son enquête n’est toujours pas bouclée, la police a dû consentir à la radiation des deux accusations provisoires contre Navin Ramgoolam. Celui-ci s’était rendu à la Cour de district de Curepipe, ce lundi 5 novembre, pour répondre des accusations provisoires dans l’affaire Dufry/Frydu et de l’argent retrouvé dans les coffres au domicile de l’ancien Premier ministre, le 6

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>