Follow Us On

Slider

Paul Bérenger précise la pensée de Navin Ramgoolam quant à ses allégations que des bulletins de vote ont été imprimés par Quad Printers. Le leader du Parti travailliste ne visait pas, dans sa pétition électorale, l’ensemble des bulletins qui ont été utilisés lors du scrutin du 7 novembre, explique le chef des mauves. Du reste, le candidat battu de Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est «assume entièrement» ses propos.

Les partis d’opposition ont démontré une certaine «unité» de même qu’une coordination dans leur action concertée pour contester les résultats des législatives au niveau de certaines circonscriptions, a encore fait ressortir Bérenger. Qui prend le soin de préciser qu’il ne remet pas en cause le Commissaire électoral ou l’Electoral Supervisory Commission.

Il était face à la presse le lundi 2 décembre, à l’issue de la dernière séance parlementaire de 2019.

Facebook Comments