Breaking news
  • No posts were found

Tag "prix"

[Vidéo] Eid-ul-Adha: Le prix du bétail fixé d’ici le 27 juillet

A moins d’un mois de la célébration de la fête Eid-ul-Adha, le prix du bétail n’est toujours pas fixé. Une situation qui exaspère les députés de l’opposition, qui l’ont fait savoir. Sunil Bholah assure que les tarifs seront fixés d’ici la fin de la semaine. Une réunion du comité ministériel est prévue le jeudi 26 juillet. Celui-ci soumettra ses recommandations au Conseil des ministres le lendemain. Ce qui retarde les choses ?

[Audio] Les prix de bandelettes de test de glycémie désormais contrôlés

De 35% à plus de 100%, c’est la marge de profit de certains importateurs de bandelettes de test de glycémie dans le pays. Face à cette situation, Ashit Gungah estime que son ministère se devait d’intervenir. Le constat a été effectué lors d’une enquête menée par les officiers du ministère du Commerce. Ce qui avait débouché sur une annonce de Pravind Jugnauth dans son Budget par rapport au contrôle des

Un budget électoraliste, vraiment ?

Électoraliste. C’est ainsi que plusieurs opposants de Pravind Jugnauth ont immédiatement décrit son discours du Budget de ce jeudi. Certains pensent même avoir fait la démonstration que le pays sera précipitamment rappelé aux urnes. En se fondant sur la dotation budgétaire de la Commission électorale qui passe de Rs 74 millions pour l’année 2017-2018 à Rs 257 millions puis Rs 351 millions en 2018-2019 et 2019-2020 respectivement. Si ce budget est vraiment annonciateur de législatives, on

[Vidéo] Prix des carburants : Après la manifestation, Chellum n’exclut pas un go-slow

«Anile dernier ogmantasyon». «52% taxes inakceptab». Les pancartes brandies par les membres et sympathisants de la Plateform pou baisse prix lesence ek diesel ont le mérite d’être claires. Les autorités doivent faire marche arrière quant à la hausse des prix du carburant, intervenue à la mi-mai. Et revoir la structure des prix en diminuant les taxes imposées. Dans les rues de la capitale, ce lundi 11 juin, ils étaient une cinquantaine

[Vidéo] Frais d’essence : Imrith réitère sa demande pour une hausse de l’allocation aux fonctionnaires

Le silence suivant sa missive de la mi-mai ne décourage pas Rashid Imrith. Le syndicaliste maintient que les allocations relatives aux frais d’essence dont bénéficient les fonctionnaires doivent être revues à la hausse. Cela dans le sillage de la hausse des prix de l’essence et du diesel. Imrith a aussi abordé la question des cotisations sociales (National Pension Fund et National Pensions Scheme), gérées désormais par la Mauritius Revenue Authority (MRA).

[Vidéo] Eau: Face à la hausse annoncée, l’ACIM craint la privatisation de la CWA

La hausse annoncée des prix de l’eau ne laisse pas insensible l’Association des consommateurs de l’île Maurice (ACIM). Celle-ci monte encore une fois au créneau pour dénoncer une privatisation de la Central Water Authority. Une erreur «fondamentale», selon Jayen Chellum. Le secrétaire générale de l’association demande au Premier ministre de bien réfléchir avant d’accepter les recommandations de son Deputy Prime minister Collendavelloo. L’identité du partenaire stratégique de la CWA n’est

[Vidéo] Eau: Les nouveaux tarifs publiés bientôt, annonce Collendavelloo

Même ceux qui sont au bas de l’échelle ne devraient pas y échapper. Annoncée depuis quelque temps déjà, une hausse des tarifs de l’eau n’attend que l’aval du Conseil des ministres. «J’ai terminé mon travail» avec la Central Water Authority sur cette question, a affirmé le Deputy Prime minister le mercredi 28 mars. Ivan Collendavelloo affirme connaître la date à laquelle la nouvelle grille de prix entrera en vigueur. Mais il n’en

[Vidéo] Légumes importés: Les autorités séviront contre les prix exagérés, prévient Seeruttun

Le ministre de l’Agro-industrie ne plaisante pas avec le prix des légumes. Les premières cargaisons de choux, choux-fleurs et carottes sont arrivées par avion d’Afrique du Sud cette semaine. Cela afin de pallier le manque sur le marché local suite aux fortes averses de début janvier et au passage du cyclone Berguitta. Mais Mahen Seeruttun insiste : mieux vaut ne pas faire payer trop cher les consommateurs. Des officiers du ministère

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>