Breaking news
  • No posts were found

Tag "prime ministership"

[Vidéo] Passation de pouvoir: Rex Stephen se retire comme avocat de Rezistans

Ameenah Gurib-Fakim doit-elle être convoquée comme témoin ? Rezistans ek Alternativ, qui conteste en Cour suprême la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth (SAJ) et son fils à la tête gouvernement, et son homme de loi ont des opinions divergentes sur la question. Me Rex Stephen s’est donc désisté dans cette affaire. C’est ce qui ressort de l’audience de ce mardi 10 juillet. Rezistans ek Alternativ estime notamment dans sa plainte que

[Vidéo] L’AREASD veut militer pour des changements politiques et électoraux

Le groupement se donne un temps pour préciser la manière dont il entend mener son action sur le terrain politique et social. Les animateurs d’Action for Regional Equity, Accountability and Sustainable Development ont évoqué leurs principales préoccupations lors d’une rencontre avec la presse, ce 11 janvier. Si, d’une part, ils critiquent sévèrement le primeministership de Pravind Jugnauth, qu’ils jugent illégitime, les animateurs de l’AREASD exigent aussi un processus électoral plus

[Vidéo] SAJ estime que Rezistans ne peut pas contester la passation de pouvoir

Le cas logé par Rezistans ek Alternativ pour contester la passation de pouvoir entre Pravind Jugnauth et sir Anerood doit être classé sans suite. Telle est la position qu’adoptent sir Anerood Jugnauth (SAJ) et le Cabinet ministériel, dans l’affidavit juré en Cour suprême ce 11 janvier 2018. SAJ et consorts estiment ainsi que le parti au papillon n’a aucun «locus standi» dans cette affaire, n’ayant pu prouver en quoi le parti

SAJ règle ses comptes avec un Bhadain «malhonnête», affabulateur et ambitieux

Le ton du minister mentor était virulent à l’égard de celui pour lequel il avait « respect, confiance et amitié » il y a encore quelques jours. SAJ dit d’emblée ne pas comprendre les propos de l’ancien ministre de la Bonne gouvernance qui, selon lui, « invente » une situation « complètement fausse » selon laquelle Pravind Jugnauth aurait « fait pression » sur lui pour lui céder la fonction de Premier ministre. Or, jure le numéro trois

[Vidéo] Bhadain: «Une équipe mafieuse a pris le contrôle»

Il l’affirme haut et fort : « Une équipe mafieuse a pris le contrôle. » Roshi Bhadain dit même en avoir discuté avec sir Anerood Jugnauth (SAJ), « preuves à l’appui ». Remonté contre les « voleurs » et les « malpropte », l’ex-ministre de la Bonne gouvernance ne compte cependant pas révéler, pour l’heure, les informations accablantes qu’il dit détenir. Et qu’il conserve non seulement dans sa tête, mais aussi « sur le cyberespace ». Il prévient toutefois : les pressions

[Vidéo] Trilochun porte plainte à l’ICAC contre SAJ et Pravind Jugnauth

« C’est à SAJ de prouver qu’il n’y a pas corruption. » Kailash Trilochun en est convaincu : la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth est contraire aux dispositions de la Prevention of Corruption Act. Et les deux hommes ont commis un délit. Pour l’avocat, qui affirme agir au nom de la démocratie, un changement « aussi important » à la tête de l’Etat ne peut intervenir « sans retourner le pouvoir

[Vidéo] Pravind Jugnauth compte suivre les pas de SAJ

C’est par un hommage au père que Pravind Jugnauth a démarré, ce soir, sa première allocution à la nation en tant que Premier ministre. Avant de passer aux priorités de son gouvernement. Le nouveau Premier ministre a salué le « courage », la « vision » et le « parcours exemplaire » de sir Anerood Jugnauth, marqué par un sens de la rigueur et la discipline. Et c’est dans ces « mêmes pas », affirme Pravind Jugnauth, qu’il

[Vidéo] Pravind Jugnauth souhaite que ses ministres travaillent «dans la solidarité»

C’est « très serein » que Pravind Jugnauth est ressorti de la State House ce matin. Il y a reçu sa lettre de nomination au poste de Premier ministre. S’il concède que composer son Cabinet ministériel est « très difficile », le nouveau chef du gouvernement ne laisse toutefois filtrer aucun détail. Le travail démarrera, dit-il, dès la prestation de serment terminée. Interrogé sur les manœuvres des partis d’opposition qui contestent la passation de

Pravind Jugnauth débute sa journée de Premier ministre en se rendant au Ganga Talao

C’est en compagnie de son épouse Kobita que Pravind Jugnauth s’est rendu ce matin à Grand-Bassin pour une session de prière en toute discrétion. Après cette halte spirituelle, celui qui sera Premier ministre cet après-midi s’est directement rendu au Château du Réduit pour y rencontrer la présidente de la République afin de lui confirmer officiellement qu’il est en mesure de diriger la majorité au gouvernement. Peu avant 10h, Pravind Jugnauth

[Vidéo] Le PTr prévoit un sit-in à la Place d’armes pour «dénoncer le viol de la démocratie»

Le bureau politique des rouges s’est réuni ce matin pour discuter des différentes « options » pour protester contre la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth. La première action du Parti travailliste ? Un sit-in. « Pacifique », précise Patrick Assirvaden, président du parti. Qui aura lieu à 15h devant la Place d’armes. Société civile et tous ceux qui veulent « dénoncer le viol de la démocratie » et le « deal papa-piti » sont

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>