Breaking news
  • No posts were found

Tag "dpp"

Un membre de la CDU arrêté pour avoir réclamé un pot-de-vin contre la garde d’un enfant

L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) a inculpé ce jeudi 21 février un «careworker» de la Child Development Unit (CDU) – une antenne du ministère des Droits des enfants – pour avoir sollicité un pot-de-vin de Rs 7 000 pour obtenir la garde de sa fille. Les faits remontent à avril 2015 et le père, Désiré Pierre-Louis, a fini par dénoncer Pravinsing Maunick. Quatre mois plus tôt, sa fille s’était présentée

«Fuites» : Le Privy Council réclame des comptes aux avocats de Jugnauth et du DPP

Les fuites autour du contenu du jugement dans l’affaire MedPoint n’ont pas plu au Conseil privé de la Reine. Il réclame des comptes aux avocats de Pravind Jugnauth et du Directeur des poursuites publiques (DPP). La procédure veut que les hommes de loi des deux parties aient accès au jugement de manière «confidentielle» avant qu’il ne soit rendu public. «Since it appears that there has been a breach of the

[Vidéo] Raj Dayal : «Le président doit suspendre le DPP»

Le président par intérim doit exercer les pouvoirs que lui confère la Constitution et instaurer un tribunal contre le Directeur des poursuites publiques (DPP) et l’Independent Commission against Corruption (ICAC). C’est ce qu’affirme Raj Dayal, qui maintient qu’il y a eu complot contre lui dans l’affaire dite «Bal Kouler». L’ancien ministre de l’Environnement estime également que le président par intérim doit «suspendre le DPP». Poursuivi pour corruption, Dayal crie au

[Vidéo] La cruauté envers les animaux est un délit, rappelle le DPP

Le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) innove. Non content de communiquer avec le public chaque mois à travers sa newsletter, il se met désormais à la vidéo. Le sujet à l’honneur de ce premier numéro : la cruauté envers les animaux. Le DPP Satyajit Boolell en personne donne le ton de ce rendez-vous. Il revient sur un jugement de la Cour suprême de janvier 2019. Celle-ci a maintenu la

[Polémique] Que faisait Navin Beekarry au Privy Council ?

Le directeur général de la commission anticorruption s’est caché le visage à l’aide d’une brochure pour éviter de parler à un journaliste à sa sortie du Privy Council, ce mardi 15 janvier. Or, pendant plusieurs heures, il venait d’être ostensiblement filmé par les caméras du Judicial Committee of the Privy Council pendant que David Perry, l’avocat du Directeur des poursuites publiques (DPP), effectuait sa plaidoirie. La présence de Navin Beekarry

[Vidéo] Medpoint devant le Privy Council : Jugnauth ne pouvait plaider la bonne foi, argue le QC Perry

Pravind Jugnauth ne peut pas prétendre qu’il ignorait être en situation de conflit d’intérêts, a fait valoir à plusieurs reprises le représentant du Directeur des poursuites publiques devant les Law Lords. L’article 13(2) de la Prevention of Corruption Act (PoCA) est clair dans ses provisions «préventives». Elle exclut le «public official» de toute prise de décision dans un processus où il déclare avoir des intérêts. Ceci dans un souci de

Appel contre l’acquittement de Jugnauth : l’article 13(2) de la POCA décortiqué par le représentant du DPP

L’article 13(2) de la Prevention of Corruption Act (POCA) est on ne peut plus clair. Aucun fonctionnaire ou membre du gouvernement ne doit participer à tout exercice d’allocation de contrat si cela peut constituer un conflit d’intérêts. C’est ce qu’a avancé l’avocat David Perry, Queen’s Counsel, qui représente le Directeur des poursuites publiques (DPP) ce mardi 15 janvier, durant les premières 60 minutes de l’audience au Conseil privé de la

[Vidéo] Affaire Medpoint : «Nou atann», dit Jugnauth au sujet de l’appel du DPP devant le Privy Council

Le Premier ministre a été peu loquace à l’issue de son point de presse sur la mise sur pied du National Drugs and HIV Council. Interrogé sur ses sentiments à une semaine de l’audition de l’appel du Directeur des poursuites publiques dans l’affaire Medpoint devant le Privy Council, Pravind Jugnauth n’a pas souhaité répondre. Préférant temporiser, «nou atann» a-t-il dit. Coupant court aux questions qui allaient lui être posées sur

Homophobie : l’avertissement contre Javed Meetoo laisse le Collectif Arc-en-Ciel «circonspect»

L’instigateur de la manifestation illégale contre la Marche des fiertés en juin dernier à la Place d’Armes, à Port-Louis, s’en tire avec un simple avertissement pour sa manifestation homophobe organisée douze mois plus tôt. «Allah ackar ! Pede nuu pa le ! Malediksion nou pa le!» avait-il scandé à l’époque avec des pancartes réclamant l’instauration de la charia à Maurice, ce qui lui a valu un simple interrogatoire. Les enquêteurs du Central

[Vidéo] Bérenger : L’avis du DPP sur le cas Tarolah est un «chef d’œuvre et une petite merveille»

Le leader du MMM n’est parfois pas très tendre envers le Directeur des Poursuites Publiques. Toutefois, même s’il dit ne pas savoir si c’est Satyajit Boolell qui a écrit la note sur l’affaire Tarolah, Paul Bérenger affirme que celle-ci a toute sa place dans les archives. Tant le texte est «une petite merveille» voire «un chef d’œuvre», selon lui. Le chef du MMM estime que le député du MSM aurait

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>