Slider

Follow Us On

Slider

Les Etats-Unis ont décidé de rapatrier ses citoyens coincés sur le «Diamond Princess» où le nombre de cas de contamination au coronavirus de Wuhan ne cesse de prendre l’ascenseur. Deux membres d’équipage d’origine mauricienne se trouvent sur ce paquebot coincé au port de Yokohama, au Japon, depuis qu’un passager rentré à Hong-Kong ait été testé positif au Covid-19. Le ministère mauricien de la Santé ignore s’ils sont toujours en bonne santé, la dernière communication avec Tokyon remontant à la semaine dernière.

Ce dossier est cependant suivi de près par le ministère mauricien des Affaires étrangères même si sa priorité première consiste à rapatrier les Mauriciens se trouvant en Chine où l’épidémie ne cesse de gagner du terrain. Au dimanche 16 février, 1 775 décès sont à déplorer, avec un mort signalé à Taïwan après celui au Japon, aux Philippines, à Singapour et en France.

Outre les Etats-Unis, le Canada et Hong-Kong ont décidé durant le week-end dernier d’évacuer au plus vite leurs ressortissants sur le «Diamond Princess» où la période de quarantaine est censée prendre fin ce mercredi 19 février. 355 cas de contamination ont été comptabilisés sur les 3 711 personnes à bord à dimanche. Seules 1 219 d’entre elles ont subi un dépistage et 73 des 355 personnes contaminées ne présentent aucun symptômes de la maladie.

En ce qu’il s’agit du «MS Westerdam» qui a jeté l’ancre au Cambodge, l’un de ses passagers rentré en Malaisie a été testé positif au Covid-19. Ce lundi matin, les autorités sanitaires mauriciennes s’apprêtent, quant à elles, à effectuer des tests sur les 3 400 personnes à bord du paquebot AidaBlu qui accostera Port-Louis.

Facebook Comments