Slider

Follow Us On

Slider

L’alliance rouge-mauve se fait « contre le peuple », insiste Xavier Duval. La réforme constitutionnelle que proposent les nouveaux alliés travaillistes et MMM sera source d’instabilité, affirme-t-il. En prenant exemple sur la France qui a réduit le septennat présidentiel à cinq ans à cause des problèmes de cohabitation.

« Bérenger ne sera qu’une marionnette entre les mains du nouveau président », déclare le leader du PMSD. Pour croire en ce « ki pe rakont nou la », souligne Duval, il faut être « intellectuellement limité ».

Lors du point de presse qu’il a animé à Astor Court, Port-Louis, ce matin, le nouveau président du Public Accounts Committee s’est aussi attardé sur le bilan de son prédécesseur. Duval condamne ainsi le « laxisme » d’Alan Ganoo qui, dit-il, était censé dénoncer le gaspillage des fonds publics mais n’a présenté que deux rapports durant ses dix ans à ce poste.

Xavier Duval est également revenu sur les critiques de Shakeel Mohamed à son encontre. Rappelant les désaccords du ministre du Travail, notamment avec les syndicats lors des comités tripartites, Duval s’est cependant réjoui que les discussions sur un salaire minimum avancent.

Facebook Comments