Slider

Follow Us On

Slider

Le Deputy Prime minister avoue être sous le choc. Les 116 voix reconnaissant la souveraineté de Maurice à l’Assemblée générale des Nations unies, hier, réjouissent Ivan Collendavelloo au plus haut point. Il est désormais temps pour le Royaume-Uni de mettre un terme à son «entêtement archaïque» à traiter l’archipel comme un «British Indian Ocean Territory», fait ressortir le ministre de l’Energie.

Collendavelloo dit avoir foi dans les Etats-Unis. Londres doit comprendre, poursuit-il, que ces anciennes colonies sont indépendantes. Le vote d’hier en faveur de la résolution de Maurice indique que le monde pense de même, fait comprendre le Deputy Prime minister.

Il s’exprimait lors d’une remise de prix de l’édition 2019 du concours scolaire sur l’efficacité énergétique au  Shri Atal Bihari Vajpayee Tower, à Ebène.

Facebook Comments