Slider

Follow Us On

Slider

Couvre-feu sanitaire oblige, les personnes en liberté conditionnelle n’auront pas à se présenter au poste de police durant cette période. C’est ce qu’indique un communiqué du bureau du Chef juge, ce mardi 24 mars.

Maurice est sous le coup d’un couvre-feu jusqu’au 2 avril, à 20 heures. Cette mesure, en vigueur depuis hier 20 heures, vient renforcer les pouvoirs de la police durant cette période de confinement général. Ainsi, toute personne ne respectant pas les conditions du couvre-feu peut être arrêtée en l’absence de mandat. Elle risque une amende de Rs 500 et six mois d’emprisonnement.

Les déplacements ne sont autorisés que si strictement nécessaires. Soit pour se ravitailler en vivres et médicaments ou pour une visite urgente chez le médecin. Ceux qui doivent se rendre au travail doivent avoir les justificatifs nécessaires («work access permit») délivrés par la police. La police effectue des patrouilles régulières et mis en place des barrages routiers.

Facebook Comments