C’est un sir Anerood Jugnauth « très déçu » par mais aussi remonté contre Roshi Bhadain qui s’est exprimé hier. Balayant d’un revers de main les critiques contre la passation de pouvoir effectuée en début de semaine, et le fait qu’il soit désormais, le ministre mentor insiste que cela est « tout à fait légal ».

SAJ n’a pas manqué de souligner la relation proche qu’il y avait entre Roshi Bhadain et Pravind Jugnauth. Ni l’ambition du premier qui, selon Jugnauth père, motive son départ du gouvernement et les révélations fracassantes qu’il a faites hier.

Le point de presse de SAJ, auquel seuls quelques titres choisis étaient conviés, est intervenu peu de temps après celui de Roshi Bhadain. Celui-ci entend dénoncer une « mafia » qui gravite autour des plus hautes sphères du pouvoir et la passation du pouvoir entre SAJ et Pravind Jugnauth.

Durant sa conference de presse, l’elu de Belle-Rose/Quatre-Bornes a aussi fait référence aux decisions prises dans « la cuisine ».

A voir aussi