Follow Us On

Slider

«Les fonctionnaires sont pénalisés pour quelque chose dont ils ne sont pas responsables», estime Rashid Imrith, Le président de la Fédération des syndicats du secteur public a évoqué, ce 8 octobre, les retards des employés à cause des embouteillages dus aux travaux du Metro Express et d’autres projets infrastructurels sur l’autoroute.

Les retards de moins de 30 minutes sont déduits des congés. Ceux de plus d’une demi-heure sont sanctionnés par une retenue sur salaire, explique le syndicaliste.

Imrith propose deux solutions : augmenter le solde des congés ou introduire un temps de grâce couvrant la période des travaux.  Pour lui, le ministre du Travail Soodesh Callichurn et son collègue de la Fonction publique, Eddy Boissézon, doivent intégrer le comité technique mis sur pied par le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, et trouver une solution à ce problème.

Autre sujet abordé durant la conférence de presse aujourd’hui : l’adoption du Human Resource Management Information System Project. Si Imrith espérait une résolution rapide suivant la réaction du secrétaire financier, il y a une dizaine de jours, le syndicat des fonctionnaires des ressources humaines s’est finalement tourné vers la Commission conciliation et médiation.

Facebook Comments