Les sociétaires de la Federation of Hotels Taxi Associations ont mené une opération escargot, ce matin, à Port-Louis. Les chauffeurs de taxis contestent le fait que les recommandations du comité Duval les concernant ne sont pas mises en oeuvre.

Il se trouve, indique Anil Gayan, que les tour-opérateurs contestent en Cour ces recommandations. Ils ont d’ailleurs obtenu une injonction, précise le ministre du Tourisme. Indépendamment de cela, son ministère avait souhaité réunir toutes les parties prenantes. Mais la FHTA a systématiquement fait des walk-out, relève le ministre du Tourisme. «Il ne peut y avoir de dialogue» dans ce cas-là, fait remarquer Gayan.

Quelle solution alors que la situation est dans une impasse ? Le ministre dit attendre la décision de la Cour. Les chauffeurs de taxis d’hôtels brandissent, eux, la menace d’une grève de la faim.