Follow Us On

Slider

Le ministre du Tourisme, Anil Gayan est catégorique. L’Etat ne peut s’ingérer dans les décisions prises par Air Mauritius. Il répondait aux questions de la presse ce samedi 16 février quant aux pertes de Rs 1 milliard de la compagnie nationale d’aviation pour les neuf premiers mois de l’année financière 2018/2019.

Anil Gayan affirme que la compagnie aérienne est indépendante et est qu’elle est gérée par un conseil d’administration. Il ne dit pas, cependant que l’ensemble de ses membres, de même que le directeur général, sont désignés par l’hôtel du gouvernement. Il soutient également que le gouvernement ne peut conclure si ces pertes sont liées aux mauvaises décisions du conseil d’administration.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] La Fondation Medine Horizons inaugure un centre à Bambous

«Nous avons maintenant un endroit spécifique pour accueillir nos partenaires,» lance Thierry Sauzier, le CEO du groupe Medine à l’issue...

Close