Breaking news
  • No posts were found

Tag "vishnu lutchmeenaraidoo"

[Vidéo] La MCCI veut aider le pays à doubler sa croissance d’ici 10 ans

Le pays est dans une période de transition, estime le président sortant de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry. Maurice a fait beaucoup de chemin depuis son accession à l’indépendance il y a un demi-siècle, reconnaît Azim Currimjee. Et se projette aujourd’hui pour intégrer la classe des pays à hauts revenus. L’objectif doit être de doubler la croissance durant les prochains dix ans, estime-t-il. Azim Currimjee s’exprimait à l’issue de l’assemblée

[Vidéo] «I was kept in the dark», dit SAJ au sujet de la vente de Britam

C’est accompagné de son Permanent Secretary Medha Gunputh que sir Anerood Jugnauth (SAJ) s’est rendu devant la Commission d’enquête sur la vente de Britam au Kenya. Avec seulement 20 minutes passées à répondre aux questions de Bushan Domah, Sattar Hajee Abdoulah et Imrith Ramtohul, l’audition du ministre mentor est l’une des plus courtes de la vingtaine entreprises jusqu’ici par la commission d’enquête. L’audition a démarré dans une ambiance détendue et

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo : «Il nous faut accepter de vivre avec moins d’avidité»

Les ressources de la planète ne sont pas infinies. «Il nous faut accepter de vivre avec moins d’avidité, affirme Vishnu Lutchmeenaraidoo, de vivre heureux avec moins.» Le chef de la diplomatie s’adressait, ce matin, aux délégués des collèges MGI qui participent à une séance de Model United Nations. A Maurice, «nous sommes les Nations unies», a aussi déclaré le ministre des Affaires étrangères. Dans le sens d’un «peuple uni» et

[Vidéo] Maurice comme base d’investissement pour les entreprises japonaises ?

«J’ai proposé aux investisseurs japonais de faire de Maurice leur siège régional.» La déclaration est de Vishnu Lutchmeenaraidoo. Le ministre des Affaires étrangères a présidé une réunion, ce 22 février, avec une importante délégation venue du pays du soleil levant. L’idée : que Maurice serve de plateforme d’investissement. L’ouverture d’une ambassade japonaise en août 2017 a favorisé «une forte présence japonaise» à Maurice, a souligné Lutchmeenaraidoo lors de la rencontre qui

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo: «Il nous faut très vite un National Disaster Management Center»

«Maurice est le 7e pays le plus vulnérable», fait ressortir Vishnu Lutchmeenaraidoo, au changement climatique et aux catastrophes naturelles. «Il nous faut très vite un National Disaster Management Center», soutient Lutchmeenaraidoo. C’est la «première priorité», poursuit-il, afin de pouvoir se préparer notamment en termes de logistique (plus sophistiquée) et de personnel formé. Un National Disaster Risk Reduction and Management Centre existe sous l’égide du ministère de l’Environnement. Son rôle : «planifier,

[Vidéo] Partielle au no 18: Bérenger maintient que ce sont le MMM et le PTr qui joueront le «match»

«MSM pe sove», réaffirme le chef des mauves. Le match à Belle-Rose/Quatre-Bornes, insiste Paul Bérenger, se jouera entre le MMM et le Parti travailliste. Et à ceux qui estiment qu’il n’y a aucun enjeu à cette partielle, il le répète : ce scrutin servira de tremplin pour des élections générales. Commentant les propos outranciers de Mahmad Kodabaccus, Bérenger déplore que «comme dans le cas Rutnah», les excuses du principal intéressé et

[Audio] Lutchmeenaraidoo: «Nous avons mis de l’ordre à la Commission de l’océan Indien»

Le ministre des Affaires étrangères dit avoir suggéré aux Etats membres de la Commission de l’océan Indien (COI) de ne pas adopter le budget de 2017 en l’absence d’un audit des dépenses depuis l’année 2010. L’audit effectué, Vishnu Lutchmeenaraidoo affirme que «l’ordre» est revenu. Hamada Madi Boléro, l’actuel secrétaire général de la COI, précise pour sa part que les Etats membres regardent désormais vers l’avenir. Et étaient en droit de

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo: Un accord de libre-échange Maurice-Chine en vue

Maurice élargit davantage ses perspectives économiques en signant des accords de libre-échange. Cela est le cas avec le Tripartite Free Trade Agreement, paraphé ce matin et qui réunit le Common Market for Eastern and Southern Africa, la Southern African Development Community et l’East African Community. Cet accord couvre un vaste marché de 630 millions de consommateurs. Et permettra notamment de développer le maritime hub. Le pays compte aussi explorer d’autres opportunités

[Vidéo] Britam: Bhadain fait une violente sortie contre Sattar Hajee Abdoula

Roshi Bhadain n’y est pas allé de main morte. Sattar Hajee Abdoula, assesseur au sein de la commission Britam, a eu droit à une volée de bois vert de l’ex-ministre de la Bonne gouvernance. Bhadain remettant justement en cause les principes de bonne gouvernance quant à cette nomination. Sattar Hajee Abdoula, a martelé l’ex-ministre, ne peut être «juge et partie» : lui qui a été administrateur du groupe BAI siège aujourd’hui

[Vidéo] Bhadain: «La commission d’enquête sur Britam n’a pas de raison d’être»

Roshi Bhadain est la «star witness» de la commission d’enquête sur la vente de Britam, selon les propos de l’ex-juge Domah, président de cette instance. Comme Dev Manraj plus tôt cette semaine, l’ex-ministre des Services financiers affirme qu’il n’y a pas eu d’offre formelle des Kenyans à hauteur de Rs 4,3 millions. Il affirme, en outre, que Vishnu Lutchmeenaraidoo a «misled Pravind Jugnauth» sur tout le processus pour la vente des actions

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>