Tag "vishnu lutchmeenaraidoo"

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo : «Pas normal que Maurice soit une république à deux vitesses»

  La question des migrants ne concerne pas que l’Europe. Maurice connaît aussi ce phénomène, a affirmé Vishnu Lutchmeenaraidoo à l’ouverture du 6e Dialogue politique entre Maurice et l’Union européenne, le jeudi 7 juin. Prenant exemple sur Rodrigues, ses habitants considèrent l’île Maurice comme «l’Eldorado», a expliqué le ministre des Affaires étrangères. Pour que les deux îles soient au même niveau de développement, le gouvernement investit des milliards, a assuré Lutchmeenaraidoo. Car

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo : «Les SIDS ne doivent pas se comporter en demandeurs d’aumône»

Les petits Etats insulaires en développement (PIED) ne doivent pas se désespérer. «Nous pouvons prendre notre destin en main», soutient Vishnu Lutchmeenaraidoo. Que ce soit sur la question de la pêche, de la sécurité maritime ou du changement climatique, le chantier est vaste, reconnaît le ministre des Affaires étrangères. Et les PEID, ou SIDS (pour Small Island Developing States) peinent à se faire entendre. Or, c’est ensemble qu’il faut travailler,

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo : Madagascar destiné à «renouer avec son destin de grenier»

Madagascar, le grenier de la région ? C’est le destin de la Grande île, estime Vishnu Lutchmeenaraidoo. La conférence ministérielle sur la sécurité alimentaire de la Commission de l’océan Indien devrait d’ailleurs s’y tenir courant 2018, a indiqué le ministre des Affaires étrangères. Le chef de la diplomatie mauricienne a aussi mentionné un projet avec La Réunion : celui de faire produire l’intégralité de nos besoins combinés en maïs à Madagascar. Autant

[Vidéo] Conférence sur la sécurité maritime: Les derniers détails peaufinés

Maurice accueillera la Conférence ministérielle sur la sécurité maritime des Etats membres de la Commission de l’océan Indien (COI) le mois prochain. Une rencontre importante qui peut avoir une incidence sur les pays des autres régions, selon Vishnu Lutchmeenaraidoo, chef de la diplomatie mauricienne. Maurice assurant la présidence de la COI, le ministre des Affaires étrangères a animé, ce vendredi 30 mars, une rencontre avec les ambassadeurs et consuls en amont

[Vidéo] La MCCI veut aider le pays à doubler sa croissance d’ici 10 ans

Le pays est dans une période de transition, estime le président sortant de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry. Maurice a fait beaucoup de chemin depuis son accession à l’indépendance il y a un demi-siècle, reconnaît Azim Currimjee. Et se projette aujourd’hui pour intégrer la classe des pays à hauts revenus. L’objectif doit être de doubler la croissance durant les prochains dix ans, estime-t-il. Azim Currimjee s’exprimait à l’issue de l’assemblée

[Vidéo] «I was kept in the dark», dit SAJ au sujet de la vente de Britam

C’est accompagné de son Permanent Secretary Medha Gunputh que sir Anerood Jugnauth (SAJ) s’est rendu devant la Commission d’enquête sur la vente de Britam au Kenya. Avec seulement 20 minutes passées à répondre aux questions de Bushan Domah, Sattar Hajee Abdoulah et Imrith Ramtohul, l’audition du ministre mentor est l’une des plus courtes de la vingtaine entreprises jusqu’ici par la commission d’enquête. L’audition a démarré dans une ambiance détendue et

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo : «Il nous faut accepter de vivre avec moins d’avidité»

Les ressources de la planète ne sont pas infinies. «Il nous faut accepter de vivre avec moins d’avidité, affirme Vishnu Lutchmeenaraidoo, de vivre heureux avec moins.» Le chef de la diplomatie s’adressait, ce matin, aux délégués des collèges MGI qui participent à une séance de Model United Nations. A Maurice, «nous sommes les Nations unies», a aussi déclaré le ministre des Affaires étrangères. Dans le sens d’un «peuple uni» et

[Vidéo] Maurice comme base d’investissement pour les entreprises japonaises ?

«J’ai proposé aux investisseurs japonais de faire de Maurice leur siège régional.» La déclaration est de Vishnu Lutchmeenaraidoo. Le ministre des Affaires étrangères a présidé une réunion, ce 22 février, avec une importante délégation venue du pays du soleil levant. L’idée : que Maurice serve de plateforme d’investissement. L’ouverture d’une ambassade japonaise en août 2017 a favorisé «une forte présence japonaise» à Maurice, a souligné Lutchmeenaraidoo lors de la rencontre qui

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo: «Il nous faut très vite un National Disaster Management Center»

«Maurice est le 7e pays le plus vulnérable», fait ressortir Vishnu Lutchmeenaraidoo, au changement climatique et aux catastrophes naturelles. «Il nous faut très vite un National Disaster Management Center», soutient Lutchmeenaraidoo. C’est la «première priorité», poursuit-il, afin de pouvoir se préparer notamment en termes de logistique (plus sophistiquée) et de personnel formé. Un National Disaster Risk Reduction and Management Centre existe sous l’égide du ministère de l’Environnement. Son rôle : «planifier,

[Vidéo] Partielle au no 18: Bérenger maintient que ce sont le MMM et le PTr qui joueront le «match»

«MSM pe sove», réaffirme le chef des mauves. Le match à Belle-Rose/Quatre-Bornes, insiste Paul Bérenger, se jouera entre le MMM et le Parti travailliste. Et à ceux qui estiment qu’il n’y a aucun enjeu à cette partielle, il le répète : ce scrutin servira de tremplin pour des élections générales. Commentant les propos outranciers de Mahmad Kodabaccus, Bérenger déplore que «comme dans le cas Rutnah», les excuses du principal intéressé et

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>