Breaking news
  • No posts were found

Tag "rapport lam shang leen"

[Vidéo] «Lam Shang Leen ne comprend rien», accuse Teeluckdharry

L’avocat balance le rapport Lam Shang Leen à la poubelle. Littéralement. Pour Sanjeev Teeluckdharry, le travail effectué par l’ancien juge et ses deux assesseurs au sein de la commission d’enquête sur la drogue ne peut être pris au sérieux. C’est son confrère Ravi Rutnah qui s’est chargé de convier cela par écrit au Task Force chapeautant les enquêtes recommandées dans le rapport Lam Shang Leen. Sévère à l’égard de l’ancien

[Document] Le Bar Council énumère ses différends avec le rapport Lam Shang Leen

Le Conseil de l’ordre des avocats estime qu’il est «urgent et nécessaire» de sanctionner de manière exemplaire les avocats qui n’auraient pas respecté les principes déontologiques de la profession. Toutefois, dans un communiqué émis ce 22 août, le Bar Council estime que toute sanction imposée sur un avocat, sans que celui-ci puisse se prévaloir du principe de justice naturelle, «will be far more detrimental to the profession». Le Conseil de l’ordre

[Vidéo] Tourisme : Le taux de croissance revu à 5%, indique Gayan

Le taux de croissance des arrivées touristiques sera d’au moins 5% pour cette année. «S’il n’y a pas d’imprévu, on pourra faire mieux», ajoute Anil Gayan. Des prévisions plus proches de celles de Statistics Mauritius, alors que le ministre du Tourisme avait annoncé un taux de fréquentation global de 6% à 7% en janvier. Au niveau de l’industrie, Emirates ajoutera dix vols additionnels à sa desserte sur Maurice d’ici la

[Vidéo] Ramgoolam : La Task Force est un outil pour gagner du temps

«On prend les Mauriciens pour des imbéciles», ironise le leader du Parti travailliste. Pour Navin Ramgoolam, le Premier ministre aurait dû se concentrer sur les actions à prendre dans l’immédiat à partir des recommandations du rapport de la commission d’enquête sur les drogues. Et non mettre sur pied une task force qui n’est qu’un moyen de gagner du temps. Ramgoolam croit donc savoir qu’aucune action concrète ne sera prise d’ici

[Audio] Beekarry : Il faudra mettre de côté les personnalités et les ego dans la Task Force

L’Independent Commission against Corrruption avait démarré, dès octobre 2016, un certain nombre d’enquêtes qui concernent des individus cités dans le rapport Lam Shang Leen. Cela, Navin Beekarry tient à le souligner. «Nous savons qu’il y a urgence», soutient le président de la Task Force mise sur pied pour lancer des investigations sur les personnes mentionnées, notamment pour blanchiment d’argent. Et le travail «démarrera aussi vite que possible», assure le directeur

[Vidéo] Le Bar Council se réunira une seconde fois pour discuter des conclusions

Une première réunion du Bar Council s’est tenue ce jeudi au sujet du rapport de la commission d’enquête sur les drogues. Au terme de cette réunion, son secrétaire Yahia Nazroo indique qu’elle a été ajournée à cause des nombreuses représentations reçues de la part des membres du Conseil de l’ordre des avocats. Le Bar Council se réunira une seconde fois mardi prochain. Des membres du barreau ont été pointés du

[Vidéo] Ramgoolam : «Tou saki’nn fer mwa ditor pou grene kouma zanbalak»

«C’est moi qui redresserai ce pays.» L’heure est grave, selon Navin Ramgoolam. A la rue St Denis, à Port-Louis, le leader du Parti travailliste s’est longuement attardé sur le rapport de la commission Lam Shang Leen. Récusant les accusations des Jugnauth à l’effet que le PTr serait de mèche avec les trafiquants de drogue. Or, le rapport Lam Shang Leen ne mentionne personne qui soit lié aux rouges. Au contraire du

[Vidéo] Nicholas Von-Mally: Pourquoi un ministre peut step down et pas Serge Clair ?

Serge Clair ne peut continuer à siéger en tant que Chef Commissaire au sein de l’Assemblée régionale de Rodrigues. C’est l’avis du Minority Leader Nicholas Von-Mally qui a réuni la presse mauricienne à Port-Louis ce vendredi après-midi. Il estime que celui-ci doit «step down» relativement aux conclusions de la Commission d’enquête sur les drogues qui a mis en évidence les liens entre le parti de Serge Clair, et un trafiquant

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>