Breaking news
  • No posts were found

Tag "msm"

[Live] 1er-Mai : Le debrief avec Roshan Seetohul et Bobby Hurreeram

Le 1er-Mai 2018 permet-il de tirer certaines conclusions sur la situation politique ? Les stratégies des partis et des blocs sont-ils plus clairs ? Vient-on d’ailleurs, comme l’estiment certains politiques, d’assister au dernier rassemblement de la fête du travail avant les prochaines législatives ? Bobby Hurreeram, élu MSM et Chief Whip du gouvernement, ainsi que Roshan Seetohul, trésorier du PMSD, répondent à ces questions, ce jeudi 3 mai. Invité à participer au

[Vidéo] 1er-Mai: Le MSM s’insurge contre les critiques «démagogiques» du MMM

Le MSM prend ombrage des critiques du MMM, en particulier de Rajesh Bhagwan, quant aux ressources financières mobilisées pour son meeting du 1er-Mai. La direction des mauves sait pourtant comment cela s’organise, relève Nando Bodha, secrétaire général du parti soleil. Qui s’insurge contre cette «critique démagogique». «Je ne serais pas surpris par la désintégration du MMM», note pour sa part Anil Gayan. Le président du Muvman liberater s’appuie pour cela sur

[Vidéo] Duval: Le MMM commet un acte de traîtrise en voulant faire plaisir au MSM

Le chef des bleus s’en est à nouveau pris au MMM et à son leader. Pour Xavier Duval, Paul Bérenger n’attaque plus Pravind Jugnauth car il cultive l’espoir d’entrer au gouvernement à travers une alliance avec le MSM. En faisant cela, les mauves commettent «une trahison», accuse Duval, car ils s’attaquent alors à l’opposition. Xavier Duval s’est à nouveau fermement opposé à l’abolition du Best Loser System (BLS), allant jusqu’à

[Vidéo] Bérenger : Le MMM dit non au «populisme, à l’hystérie et à la fiction» en politique

C’est en grattant les fonds de tiroir que le MMM a organisé, l’année dernière, un meeting du 1er-Mai. Malgré cela, le parti avait mis «une raclée» au MSM, qui organisait aussi son assemblée, affirme le leader du parti. Mais l’heure est désormais à la réconciliation pour les mauves, explique Paul Bérenger. Qui demande aux militants de tourner la page sur les récentes dissensions internes. Pour Bérenger, le parti doit s’opposer

Une puissante phéromone nommée réforme électorale

Depuis le 3 avril dernier, on le sait : le comité interministériel sur la réforme électorale, présidé par sir Anerood Jugnauth, ne s’est réuni qu’une fois en 2017. Le ministre mentor semble toutefois sorti de son état de somnolence chronique en ce début d’année. Il aurait déjà eu deux sessions de travail sur les deux grandes réformes. Toutefois, avec SAJ aux commandes, on sait à quoi s’attendre. Son conservatisme en matière

[Vidéo] Soodhun président de la République «si Bondie deside», dit-il

Le président du MSM se retrouvera-t-il au château du Réduit ? Showkutally Soodhun acceptera-t-il d’être président de la République si on lui propose le poste ? Le principal intéressé se contente de sourire. Et de lâcher dans un sourire : «Si Bondie deside.» Le député de La Caverne/Phoenix était en Cour intermédiaire, ce jeudi 12 avril, pour le procès qui lui est intenté pour outrage contre un membre de l’Assemblée nationale. Il avait, lors

[Vidéo] Ramgoolam: «Ameenah Gurib-Fakim est une victime collatérale de Pravind Jugnauth»

Certes, la présidente de la République a commis une faute et mérite de partir, pense Navin Ramgoolam. Mais le leader du Parti travailliste estime que l’influence d’Alvaro Sobrinho s’étend bien au-delà d’Ameenah Gurib-Fakim. Ramgoolam demande ainsi qui a bénéficié d’une villa de luxe valant plusieurs dizaines de millions de roupies dans le Nord ou encore d’une citoyenneté du Portugal. Evoquant les supputations d’alliance, l’ancien Premier ministre affirme que son parti

[Vidéo] Sohail Sesungkur conduit en état d’ivresse: Jugnauth tacle le père ministre et le fils

Le Premier ministre trouve «déplorable et condamnable» que le fils du ministre Sudhir Sesungkur a fait un accident en état d’ivresse. Alors même que Pravind Jugnauth venait de lancer une campagne nationale sur la sécurité routière quelques jours auparavant. Jugnauth dit aussi ne pas apprécier l’attitude de son ministre de la Bonne gouvernance par rapport à son fils. Il n’est ainsi «pas d’accord du tout» que le membre du MSM

[Vidéo] Ramgoolam se dit «l’adversaire direct» de Pravind Jugnauth, «mwa ki lor so sime»

«Direz-vous à vos enfants de ne pas travailler dur et de passer par l’imposte pour obtenir quelque chose ?» Navin Ramgoolam a encore donné la réplique au Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui l’avait critiqué durant la semaine. Pour le leader des rouges, ce dernier se préoccupe encore de lui car il est son «adversaire direct». «Mwa ki lor so sime», a lancé Ramgoolam aux partisans rassemblés à l’auditorium Octave Wiehé. Le

L’encombrant Monsieur Ramdhean

Ce qui devait arriver est arrivé. Le ton de Rajendrah Ramdhean à l’égard de Pravind Jugnauth a braqué ce dernier. Le Premier ministre met ainsi fin à la pratique établie qui veut que le chef du gouvernement assiste, en tant qu’invité d’honneur, à la célébration de Maha Shivratri par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF). Jugnauth a-t-il eu raison de tourner le dos à une organisation socioculturelle présentée comme

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>