Breaking news
  • No posts were found

Tag "msm"

[Rétrospective] 2017, l’année de tous les records en matière de lutte contre la drogue

Des saisies de drogues record, des auditions high profile de trafiquants, d’avocats et de politiciens à la commission drogue… L’année 2017 a été marquée par les efforts des autorités dans la lutte contre le trafic, devenu le cheval de bataille du Premier ministre. Pravind Jugnauth en fera d’ailleurs l’un des thèmes de son discours du 12 mars. Les saisies de drogues pour l’année 2017 atteignent des sommets : plus de Rs 3 milliards de janvier à

[Vidéo] L’année des démissions, remaniements et changements de camp

2017 a commencé par un changement inédit sur la scène politique : un Premier ministre qui cède sa place à son successeur sans avoir été battu lors d’une législative et sans l’avoir annoncé avant son élection. Conséquence directe de la démission du gouvernement de sir Anerood Jugnauth et du passage de témoin à celui de Pravind Jugnauth, le Conseil des ministres est dissous puis reconstitué. Roshi Bhadain est le seul à

[Vidéo] Jugnauth: «Tout à fait faux» que le MSM a soutenu le MMM durant la partielle

Non. Le parti soleil n’a pas travaillé en faveur du MMM et de sa candidate à la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes. Le démenti formel vient de Pravind Jugnauth lui-même. Le Premier ministre et leader du MSM a, ce soir à St Pierre, félicité Arvin Boolell pour sa victoire. Le candidat semblait avoir les meilleures chances, a noté Jugnauth. Qui n’a toutefois pas voulu faire de commentaire sur Roshi Bhadain, son ex-camarade

[Vidéo] Soodhun a «pleuré» auprès du prince Salman pour «sauver le pays et son petit frère»

Showkutally Soodhun ne s’est pas fait prier pour parler de son esprit de sacrifice. Hier soir à Roches-Noires, le président du MSM a narré comment il a démissionné comme Vice Prime minister pour «sauver le gouvernement». Et comment, à l’insistance de sir Anerood Jugnauth, il s’est récemment rendu en Arabie saoudite pour demander l’aide du prince Salman face à une éventuelle crise de carburants. L’objectif étant de «sauver le pays

[Vidéo] SAJ: «Kan pei-la pou koule, zot pa pou kapav dir Jugnauth ki responsab»

A Roches-Noires hier, Navin Ramgoolam a subi de nouveau les foudres du ministre mentor. Sir Anerood Jugnauth (SAJ) s’étonne, en effet, que certains plébiscitent toujours un retour au pouvoir du leader du Parti travailliste malgré toutes ses frasques et son bilan peu reluisant. Et de prendre exemple sur l’un des objectifs du régime Ramgoolam : soit celui d’un diplômé par famille. Un objectif irréaliste, fait comprendre SAJ, au vu du taux

[Vidéo] Ramgoolam rend hommage à David et dénonce l’influence du MSM sur la partielle

Navin Ramgoolam estime que la fin de la campagne à Belle-Rose/Quatre-Bornes est marquée par quelques épisodes de violence. Ainsi que par les tentatives du MSM d’influencer le choix des électeurs susceptibles de voter pour le Parti travailliste. Ce 13 décembre, le leader et des partisans du PTr se sont recueillis sur la tombe de James Burty David pour commémorer le 8e anniversaire de la mort de l’ancien ministre rouge. L’ancien

[Vidéo] Bérenger trouve «révoltant» la tentative du MSM de gêner la campagne des mauves

Le MSM fait exprès de gêner la campagne des partis d’opposition. C’est la conclusion à laquelle arrive Paul Bérenger en constatant que le gouvernement a programmé les deux derniers jours de travaux parlementaires à 72 heures de la partielle de ce 17 décembre. Ce qui constitue, selon le leader du MMM, un «manque de respect» envers le scrutin. Les mauves ne seront ainsi pas présents à l’Assemblée nationale ce jeudi,

[Sondage] Le MMM attire la faveur de 55% de Mauriciens, devant le PMSD, le MSM et le PTr

L’écart est réduit. Toutefois, avec 55% d’opinions favorables, le MMM devance le PMSD, le MSM et le Parti travailliste (PTr) dans le dernier baromètre politique de DCDM Research. Si l’opinion des personnes interrogées sur le parti de Paul Bérenger est stable, le PMSD et le MSM connaissent tous deux une chute de 9 points. Le PTr, par contre, remonte lentement la pente de 8 points depuis mai 2016 en s’établissant

[Vidéo] Les législatives sont pour après 2019, dit Sinatambou à l’opposition

Il n’a épargné aucun des partis d’opposition. Du MMM au PTr en passant par le PMSD, Etienne Sinatambou estime que tous tentent de se donner du courage en affirmant que des élections générales anticipées sont pour l’année prochaine. Il n’en est rien, a affirmé le porte-parole du gouvernement lors de son point de presse hebdomadaire. Le gouvernement est, certes, à mi-mandat, mais les législatives ne sont pas prévues pour 2018,

[Vidéo] Bérenger: Jugnauth est le principal responsable de «l’empoisonnement» du pays

Le leader du MMM estime que le MSM n’a pas su tenir les principales promesses faites par l’Alliance Lepep lors de son élection, il y a trois ans. Il en veut notamment pour preuve l’arrivée d’un nouvel opérateur dans le secteur des paris, alors que le parti de Pravind Jugnauth visait la fin de la «mantalite zougader». Pour Paul Bérenger, il est donc nécessaire de porter à nouveau le MMM

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>