Breaking news
  • No posts were found

Tag "manifestation illegale"

[Vidéo] Duval condamne «sans réserve» la manifestation illégale «tolérée par la police»

Si la question LGBT est soumise à un vote au Parlement, le PMSD offrira à ses députés le choix de voter selon leur conscience. En attendant, Xavier Duval affirme que la manifestation illégale anti-LGBT de samedi dernier a été tolérée par la police. Il condamne, au passage, ceux ayant tenu des propos homophobes lors de ce rassemblement non autorisé. Revenant sur la polémique suscitée par les propos du député Salim

[Vidéo] Face aux «mensonges de la presse», Javed Meetoo veut «calmer les choses»

Javed Meetoo est reparti libre après un peu plus de 2h30 d’audition au Central Criminal Investigation Deparment. L’homme religieux affirme que face aux «mensonges de la presse», il est venu éclaircir «les zones d’ombres». Meetoo assure qu’il n’y a pas eu de problème, mais qu’on a «instigué» le grand public à croire certaines choses. Le responsable de la communication de la police a confirmé plus tôt que d’autres interpellations vont suivre. Elles

[Audio] Assirvaden : «Heureusement qu’il y a le dernier rempart de la justice»

Le président du Parti travailliste se dit soulagé après la décision du Directeur des poursuites publiques (DPP) de ne pas requérir de charges formelles contre Cader Sayed Hossen, Rajesh Jeetah, Balkissoon Hookoom, Antonio Mooneesawmy, Cassam Dhunny et Madhukar Ramnarain. Une accusation provisoire de manifestation illégale pesait contre eux devant la cour de district de Port-Louis. Patrick Assirdaven estime que cet épisode démontre que le judiciaire «demeure un rempart». Toutefois, le

[Texte du jugement] Soodhun trouvé coupable de rassemblement illégal par la Cour intermédiaire

Les magistrats Ramsoondar et Rangan ont tranché. Showkutally Soodhun, Mahesh Khemloliva et Beejaye Somai ont été respectivement trouvés coupables de rassemblement illégal et de menaces, ce matin, en Cour intermédiaire. Lisez leur jugement.  Les faits qui leur sont reprochés remontent à 2009. Très irrités par l’estimation de la foule effectuée par le quotidien l’express au lendemain de leur meeting du 1er Mai, des responsables et partisans du MSM avaient entrepris de

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>