Breaking news
  • No posts were found

Tag "ebola"

Ebola: les Etats-Unis revoient leurs directives après des critiques des Nations unies

« Je comprends que les gens aient peur », dit le Dr Thomas Frieden. Ebola, ajoute-t-il, ne leur est pas vraiment familier. « Certes, c’est une maladie grave, concède-t-il, mais qui n’est pas très contagieuse. » Le directeur du Centers for Disease Control and Prevention des Etats-Unis se veut rassurant car depuis qu’Ebola a atteint les côtes américaines, l’inquiétude de ses citoyens ne cesse de grandir. Et la gestion des malades revenant des pays touchés

Nigeria, le pays qui a mis fin à Ebola sur son territoire

Le ministère de la Santé l’a annoncé dans un communiqué : le Nigeria ne fait plus partie de la liste des pays affectés par Ebola. Une décision qui fait suite à l’annonce, par l’Organisation mondiale de la Santé, que l’épidémie y a pris fin. Une nouvelle qui peut redonner espoir aux pays voisins touchés par le virus, qui cause une fièvre hémorragique, alors que le bilan des victimes a dépassé la barre

EU likely to disappoint while Africa may expect stronger growth: IMF

Mauritius cannot expect much growth from its traditional trading partners in the European Union (EU), while the Expanded Africa strategy of the island economy might be poised to reap rich benefits. These are the primary takeaways for the island economy, from the latest edition of the International Monetary Fund’s World Economic Outlook, which is released twice annually, in April and October. Growth in the Eurozone is expected to disappoint, with

Seychelles : Un cas suspect ayant causé la mort du patient s’avère négatif à Ebola

Il n’a été contaminé ni par Ebola ni par le virus Marburg, qui cause également une fièvre hémorragique. Les tests effectués sur ce Kenyan décédé aux Seychelles dans des circonstances mystérieuses se sont révélés négatifs, a indiqué le ministère de la Santé de l’archipel. L’expatrié venait de passer quelques semaines de congé dans son pays natal, le Kenya. De retour au Seychelles le 13 septembre, il est tombé malade et s’est

Ebola : les chercheurs en quête d’un traitement

Plus de 2 000 morts en Afrique de l’Ouest et ce, neuf mois après le début de l’épidémie d’Ebola. La situation est alarmante, d’autant que les efforts pour contenir l’épidémie s’avèrent insuffisants. L’Organisation mondiale de la Santé craint d’ailleurs une « croissance exponentielle » au niveau des pays où le virus s’est propagé rapidement. Alors que les pays touchés et le reste du monde mettent en place des mesures pour contenir la maladie

[Vidéo] Ado séropositif: Kasenally affirme que les services de santé publics n’ont pas fauté

Le ministre de la Santé par intérim est catégorique. Le jeune de 17 ans qui a été testé positif au VIH n’a pas contracté le virus à la suite d’une transfusion de sang obtenu à travers les hôpitaux publics. Abu Kasenally contredit ainsi la version des parents de l’adolescent qui estiment que c’est une transfusion sanguine qui est à l’origine de la contamination. Abu Kasenally, qui remplace actuellement Lormus Bundhoo,

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>