Breaking news
  • No posts were found

Tag "dommages"

[Document] Kailash Trilochun réclame des dommages de Rs 417,6M à SAJ et à l’Etat

L’avocat Kailash Trilochun réclame des dommages de l’ordre de Rs 417,6 millions à Sir Anerood Jugnauth et à l’Etat mauricien pour «faute lourde». Il leur a servi une mise en demeure ce vendredi à travers l’avoué Roshan Rajroop. Il explique s’être senti diffamé et insulté par les propos tenus par l’ex-Premier ministre le 12 septembre 2016 quant aux honoraires de Rs 19 millions qu’il a perçus auprès de l’Information and

[Vidéo] Dayal a perçu Rs 15 m de salaires et non de dommages, soutient Gobin

L’Attorney General avait jusqu’ici gardé le silence sur cette affaire. Maneesh Gobin a aujourd’hui tenu à mettre les points sur les i dans l’affaire des Rs 15 millions qu’a reçues Raj Dayal suivant un arrangement avec l’Etat. Toutes les procédures ont été suivies, insiste le ministre de la Justice. Qui attend «de pied ferme» ceux qui prétendent le contraire. Shakeel Mohamed, du Parti travailliste, a hier déposé une «motion of no confidence» contre

[Vidéo] Rs 15 m à Dayal : Bérenger soutiendra la motion de blâme contre Gobin

Paul Bérenger et le MMM réitèrent leur opposition au «cadeau» fait à Raj Dayal. Suite à l’arrangement trouvé avec l’Etat à qui il intentait un procès, le député a obtenu Rs 15 millions. Le chef de file du Parti travailliste a déposé une «motion of no confidence» contre l’Attorney General Maneesh Gobin, hier, suite à cette affaire. Motion que soutient Bérenger. Le leader des mauves a aussi abordé l’affaire Sonah-Ori, et salué le

[Audio] Rs 15 m à Dayal: Mohamed dépose une «motion of no confidence» contre Gobin

Pourquoi l’Etat a-t-il accepté la médiation avec Raj Dayal ? Et de lui verser des dommages de Rs 15 millions ? C’est ce que se demande Shakeel Mohamed. D’autant que la loi est claire, rappelle le chef de file du Parti travailliste : une affaire de ce type logée au bout de deux ans est «time barred». Mohamed a, par conséquent, déposé une «motion of no confidence» contre l’Attorney General Maneesh Gobin au Parlement. Raj

[Vidéo] Rs 15 m de dommages à Dayal : Jugnauth doit s’expliquer, insiste Ramgoolam

C’est «le gros scandale» sur lequel Pravind Jugnauth doit s’expliquer, affirme Navin Ramgoolam. Raj Dayal a obtenu Rs 15 millions de l’Etat, a-t-on appris cette semaine dans la presse. Cela suivant un arrangement entre les deux parties. L’ex-commissaire de police réclamait quelque Rs 1 milliard suivant sa destitution par un tribunal constitutionnel en 2000. Or, pour le leader des travaillistes, cet arrangement mérite explications. D’une part, l’actuel Attorney General Maneesh Gobin a été l’avocat

[Document] Bhadain réclame Rs 50 m de dommages à Assirvaden

Roshi Bhadain réclame Rs 50 millions de dommages à Patrick Assirvaden. Le président du Parti travailliste l’a attaqué lors d’un meeting des rouges le 15 décembvre 2017, notamment sur son rôle dans l’affaire BAI, écrit Bhadain dans sa plainte. Le leader du Reform Party estime que les allégations sont frivoles, diffamatoires et qu’Assirvaden a tenu des propos qui sont faux à son encontre. Joint au téléphone cet après-midi, Patrick Assirvaden

[Vidéo] Betamax compte revenir à la charge contre la STC en mars 2018

Rendez-vous est pris pour les 13, 14 et 15 mars 2018. La State Trading Corporation devra alors, d’une part, expliquer pourquoi la décision du juge Balancy d’ordonner le paiement de près de Rs 5 milliards de pénalités à Betamax ne doit pas être exécutée. Et, d’autre part, pourquoi la décision arbitrale condamnant l’entreprise d’Etat pour rupture abusive de contrat doit être set aside. Face à la posture adoptée par la

[Vidéo] Yerrigadoo: La réputation de Maurice «nullement affectée » par le refus de la STC de payer Betamax

L’Attorney General est catégorique: Maurice préserve sa réputation de centre d’arbitrage international malgré le refus de la State Trading Corporation (STC) de payer un peu plus de Rs 4 milliards à Betamax. Cela, après la décision du gouvernement d’annuler le contrat de transport de carburant détenu par l’entreprise de Veekram Bhunjun. L’Attorney General affirme de nouveau «ne rien savoir sur l’arbitrage» et donc ne pas être en mesure de faire de commentaires

NMH réclame des dommages de Rs 200 millions à Taukoordass

Kriti Taukoordass pourrait devoir régler une ardoise très salée. New Mauritius Hotels (NMH) vient s’ajouter à la liste des entreprises qui lui réclament des dommages et intérêts. Le montant que réclame le groupe hôtelier : Rs 200 millions. Cette plainte, logée en Cour suprême ce mercredi 5 juillet, vient s’ajouter à celles de Swan, d’ENL Land et de Rogers suivant ce qui est communément appelée la saga NMH. Kriti Taukoordass avait été nommé par

[Vidéo] L’Etat ne pourra pas ne pas payer Betamax, soutient Ramgoolam

La rupture du contrat de Betamax n’a d’autre motivation que la «vengeance politique». Navin Ramgoolam insiste sur ce point. D’autant, dit le leader du Parti travailliste, qu’il n’y a «pas de preuve qu’il y a eu maldonne». L’Etat ne pourra pas y échapper, soutient Ramgoolam : il lui faudra payer les plus de Rs 4 milliards de dommages à Betamax, ainsi que l’a décidé le tribunal d’arbitrage de Singapour. «Ou alors nous ne

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>