Breaking news
  • No posts were found

Tag "CTSP"

[Vidéo] Femmes cleaners: Les grévistes de la faim espèrent une issue rapidement

Ils sont plusieurs à être venus exprimer leur soutien aux femmes cleaners en grève de la faim, ce mardi 17 octobre. Parmi, Jack Bizlall qui compte mettre sur pied un comité de soutien, Rezistans ek Alternativ, Salim Muthy, la Fédération des syndicats du service civil durant la journée mais aussi des membres du MMM, en début de soirée. Une cinquième yard cleaner a rejoint, aujourd’hui, les quatre femmes grévistes ainsi que

[Vidéo] Grève de la faim des femmes cleaners: la CTSP maintient la pression

La Confédération des travailleurs du secteur privé n’en démord pas. Les femmes chargées du nettoyage de cours d’écoles doivent être employées par le ministère de l’Education et non être contractuelles auprès d’entrepreneurs. Elles étaient une dizaine devant le Parlement, pancartes en main, tandis que quatre de leurs collègues en sont à leur deuxième jour de grève de la faim. Ces femmes touchent un salaire de Rs 1 500. Fin août, après des

[Vidéo] Femmes cleaners: «Pas d’autre choix» qu’une grève de la faim à partir du 16 octobre

[Mise à jour: 18h10] Le ministère de l’Education annonce, via communiqué, qu’il emploiera sur une base permanente 137 cleaners qui étaient âgés de moins de 48 ans lorsque recrutés en 2012. Ceux qui avaient plus de 48 ans à cette époque le seront sur une base contractuelle. Les cleaners de plus de 65 ans, au nombre de 14, auront droit à un «gratuity» de 15 jours pour chaque année de service. ——– «Volte-face.» Jane Ragoo

[Vidéo] L’appel émouvant des femmes payées Rs 1500 par mois

Elles ne comprennent pas pourquoi le gouvernement n’a pas honoré l’engagement pris le 28 août en faisant passer leur salaire mensuel de Rs 1 500 à Rs 9 000. Comme Reshma et Sylvie, elles sont 629 femmes cleaners travaillant dans les écoles primaires et collèges disposées à travailler à plein temps pour peu que leur salaire soit enfin revu à la hausse. Désespérées et faisant dans certains cas face à de sérieuses

[Vidéo] Femmes cleaners: La CTSP plaide pour que leurs salaires soient revus d’ici fin septembre

Le gouvernement a accepté de revoir les salaires des femmes cleaners. Mais les procédures calent au niveau du ministère de l’Education, selon Reeaz Chuttoo. Le syndicaliste lance un appel à la ministre de l’Education pour qu’elle donne un coup d’accélérateur et que ces femmes puissent toucher un salaire décent d’ici fin septembre. Chargées du nettoyage dans les écoles, elles touchent entre Rs 1 500 et Rs 2 000. Le 28 août, le gouvernement a accepté

[Vidéo] Femmes cleaners: La grève maintenue faute d’une solution acceptable ce lundi

Les secrétaires permanents des ministères des Finances, de l’Education et du Travail planchent sur la question depuis 16h, ce lundi 28 août. Si le principe d’une revalorisation salariale des femmes cleaners travaillant dans les écoles primaires est acquis, les négociations butent sur une autre demande de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP). Le syndicat des femmes cleaners réclament, en effet, qu’elles soient employées non à travers des sous-traitants

[Vidéo] Salaire de Rs 1500: Les femmes cleaners espèrent une solution avant leur grève de la faim

Elles comptent bien se faire entendre. Même si jusqu’ici, leurs missives aux autorités sont restées lettre morte. Une dizaine de femmes cleaners ont manifesté, à la mi-journée, devant le siège du ministère de l’Education. Leur revendication : la révision de leur salaire, qui est de Rs 1 500 par mois. Depuis 11 ans, Reshma Beecah assure le nettoyage d’établissements scolaires. Si aujourd’hui, elle se charge, seule, de celui d’un collège des Plaines-Wilhems, elle se

[Vidéo] Salaire à Rs 1500: Les femmes cleaners en grève de la faim le 28 août

Le State Law Office (SLO) a émis un avis sur leur cas qui ne les réjouit aucunement. Ces femmes cleaners dans les écoles qui touchent Rs 1 500 par mois ne doivent pas s’attendre à une révision de leurs salaires. Elles ont manifesté devant les locaux du ministère du Travail, ce jeudi 10 août a Port-Louis, aux côtés de membres de la Confédération des travailleurs du secteur privé qui les représentent. Et se

[Vidéo] Les marchands d’Arab Town réclament des garanties écrites sur leur relogement

Des garanties écrites. C’est ce que revendiquent les marchands d’Arab Town, Rose-Hill, qui seront relogés pour faire place au tracé du Metro Express. Regroupés au sein de la Distributive Trade Employees Union, ils affichent incompréhension et incertitude devant un courrier que la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill leur a fait parvenir. Dans la lettre, la municipalité indique que suivant les réunions tenues en juillet, ces marchands seront relogés près de la foire

[Vidéo] Construction: La CTSP réclame des conditions similaires pour les travailleurs mauriciens et étrangers

Les travailleurs étrangers se font exploiter. Leurs collègues mauriciens se font évincer. C’est ce qu’avance la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP). Avec la Construction, Metal, Wooden and Related Industries Employees Union et le soutien de Building, Woodworkers International, ils étaient une dizaine à manifester devant le Parlement, aujourd’hui. Les syndicalistes dénoncent, entre autres, les pratiques de «contracteurs» chinois qui préfèrent employer des étrangers au lieu de Mauriciens. Et

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>