Breaking news
  • No posts were found

Tag "congres"

[Vidéo] Bérenger : Le MMM refuse «la pseudo réforme inacceptable et révoltante» de Jugnauth

Il est mieux que le MMM, le Parti travalliste et le MSM aillent séparément aux prochaines législatives. C’est le souhait de Paul Bérenger qui indique que son parti cherche à boucler sa liste de 60 candidats aux prochaines élections générales. Réagissant à la proposition de réforme électorale du gouvernement, le leader du MMM trouve celle-ci «inacceptable» et «révoltante». Ce qui lui fait dire que les prochaines législatives seront organisées selon

[Vidéo] Bérenger : S’il est insatisfait, le MMM votera la réforme électorale «under protest»

Le leader des mauves croit savoir que la réforme électorale sera présentée au Parlement par le gouvernement. Devant cette éventualité, Paul Bérenger précise que son parti étudiera le document et même si le MMM est insatisfait, les élus du parti soutiendront la majorité «under protest». Car selon Bérenger, une dose de proportionnelle et une meilleure place faite aux femmes constitueront des avancées. Bérenger a également parlé du congrès anniversaire du

[Vidéo] Ramgoolam donne la réplique aux Jugnauth et appelle au ralliement de l’opposition

Navin Ramgoolam contre-attaque avec virulence. Après les pics lancés contre lui par Pravind Jugnauth et sir Anerood Jugnauth, le leader du Parti travailliste (PTr) a descendu ses deux adversaires en flamme. Estimant, lors d’un rassemblement des rouges à St Pierre, que les attaques répétées de Jugnauth à son égard démontrent qu’il représente la principale menace politique face à eux. Si l’ancien Premier ministre affirme que, le moment venu, les partis

[Vidéo] Duval : Aussitôt que possible, le PMSD donnera un Premier ministre au pays

Le leader du PMSD affirme qu’ayant produit des résultats aussi bien au sein du gouvernement que de l’opposition, son parti peut prétendre en faire de même dès qu’il reviendra au pouvoir. Si Xavier Duval dit ne pas savoir si ce sera lui ou un autre, il affirme néanmoins que c’est un membre du parti qui dirigera le gouvernement «aussitôt que possible». A Ébène, devant une foule de partisans bleus, Duval

[Vidéo] Ramgoolam : Incapable de diriger, «SAJ mène le pays dans le mur»

Le Premier ministre ne contrôle pas son gouvernement. Le leader du Parti Travailliste a matraqué cette idée tout le long de son discours lors d’un congrès à Vacoas, ce vendredi soir. Selon Navin Ramgoolam la formation de « trois clans » au sein du gouvernement démontre que Sir Anerood Jugnauth n’arrive plus à diriger ses troupes. L’ancien ministre a insisté sur le fait que les promesses de l’Alliance Lepep durant la campagne

[Vidéo] Collendavelloo se réconcilie avec Fowdar et fait l’éloge de Lutchmeenaraidoo

Le leader du Muvman Liberater a enterré la hache de guerre avec Sangeet Fowdar. Ivan Collendavelloo a confirmé la réintégration du député perturbateur dans le parti. Les «malentendus» entre Fowdar et lui «ont été éclaircis» lors d’une rencontre hier, indique Collendavelloo. Qui voit en l’ancien frondeur un «élément de valeur». Le ministre des Utilités publiques a toutefois prévenu : dorénavant, si Fowdar a des critiques à émettre sur son parti ou le

[Vidéo] Collendavelloo «solidaire» avec le Commissaire, même si la police «fane an indepandans»

Le leader du Muvman Liberater (ML) a appelé Mario Nobin pour lui témoigner l’expression de sa solidarité. Ivan Collendavelloo a martelé, ce vendredi soir, que le Commissaire de police opère en toute indépendance, sans interventionnisme politique. Cela a été le cas, a-t-il affirmé, lors de l’arrestation de Shakeel Mohamed. Le vice-Premier ministre a ainsi expliqué que les politiques doivent se tenir loin de la police. De sorte que même si

[Vidéo] A Bois-Chéri, Ramgoolam fustige le gouvernement pour ses promesses non tenues

C’est à Bois-Cheri que Navin Ramgoolam a démarré, ce vendredi, une série de congrès qui le mènera à travers l’île. A presque un mois du premier anniversaire de la victoire de l’Alliance Lepep, le leader du Parti travailliste a estimé que les principes sur lesquels le gouvernement a été élu ont été oubliés. Critiquant l’attitude du pouvoir envers lui, Ramgoolam a redit qu’il avait pris la décision de s’éloigner de

[Humour Desk] Le goût des femmes des dirigeants du Muvman Liberater

Le spectateur, un peu taquin, a assuré l’ambiance dès la première minute du discours d’Anil Gayan. Alors que ce dernier saluait les messieurs et demoiselles et dames présentes, la trublion lui a lancé: « To kontan madam twa ! » Loin de se démonter et en « bon zom », le ministre de la Santé a confirmé l’affirmation du spectateur. Ravi Rutnah s’est aussi remémoré ses soirées d’étudiants alors qu’il était « zenes » en Angleterre. Les Anglaises ne se pointent

[Vidéo] Sir Anerood Jugnauth s’estime victime «d’histoires communales inventées»

C’est devant une bonne foule massée à la Route Bassin à Quatre Bornes que le leader de l’Alliance Lepep s’en est pris à Paul Bérenger et à Navin Ramgoolam, qu’il accuse de vouloir instaurer « une dictature ». Le bloc dirigé par Sir Anerood Jugnauth présentait ce lundi soir ses trois candidats dans la circonscription Savanne/Rivière-Noire (no 14). Maya Hanoomanjee, Mario Cangy et Dineshrao Babajee y affronteront Alan Ganoo, Joe Lesjongard et

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>