Breaking news
  • No posts were found

Tag "bande sonore"

Bande sonore chez les Jugnauth : Seetulsingh Meetoo trouvé coupable

«Je demande à la cour, je demande à Pravind Jugnauth des excuses.» Seetulsingh Meetoo a été trouvé coupable par la magistrate Navina Parsuramen dans l’affaire de la bande sonore chez les Jugnauth. Le jeune homme de 28 ans avait partagé sur son profil Facebook une vidéo intitulée, «micro cacher cot Sir Aneerood Jugnauth [sic]». Poursuivi sous une charge de «using an information and communication service for the purpose of causing annoyance to

Les grands procès impliquant des politiciens qui démarrent en 2019

Des développements sont très attendus durant cette nouvelle année, car plusieurs de nos politiciens feront face à la justice. A l’approche des prochaines législatives, certains jugements sont très attendus. Il y a le cas du leader du Parti Travailliste (PTr), Navin Ramgoolam, pour l’affaire Roches-Noires et des Rs 220 millions saisies à son domicile à Riverwalk. Il y a également l’appel du Directeur des poursuites publiques (DPP) contre le Premier

Le procès dans l’affaire de la bande sonore chez les Jugnauth renvoyé de nouveau 

Le procès dans l’affaire de la bande sonore chez les Jugnauth a été renvoyé de nouveau ce mardi 20 novembre, Seetulsingh Meetoo ayant décidé de changer d’avocat. L’accusé est poursuivi sous une accusation de «using an information and communication service for the purpose of causing annoyance to another person». Dans une lettre, le nouvel avocat a demandé le renvoi du procès à avril 2019. La magistrate Adila Hamuth n’a pas accédé à cette requête, expliquant qu’elle ne peut renvoyer l’affaire pour une si longue durée. L’affaire sera de nouveau entendue le

Bande sonore chez les Jugnauth : Neeven Moonesamy défendra l’accusé Meetoo

Lors de la dernière audience, le nom de l’avocat Akil Bissessur avait été cité pour remplacer Me Neelkant Dulloo. Mais c’est finalement Me Neeven Moonesamy qui représentera Seetulsingh Meetoo (photo) dans le procès qui lui est intenté dans l’affaire de la bande sonore chez les Jugnauth. Me Moonesamy a aujourd’hui adressé une lettre à la magistrate Adila Hamuth. Il a demandé le renvoi de l’affaire pour avril 2019 car il n’a pas encore

Bande sonore contre les Jugnauth : L’accusé Meetoo change d’avocat

Seetulsing Meetoo (photo), poursuivi pour avoir diffusé un enregistrement concernant la vie privée de Pravind Jugnauth et son épouse Kobita, change d’avocat. Neelkant Dulloo, qui assurait sa défense jusqu’ici, se retire. L’homme de loi sera remplacé par Akil Bissessur. C’est ce qui ressort de l’audience du vendredi 9 novembre, en Cour intermédiaire. Le procès reprendra le 15 novembre. Seetulsing Meetoo plaide coupable sous une charge de «using an information and communication service for the

Bande sonore chez les Jugnauth : Seetulsing Meetoo plaide coupable

Seetulsing Meetoo est poursuivi sous une charge de «using an information and communication service for the purpose of causing annoyance to another person». Il a plaidé coupable à cette infraction à la Information and Communication Technologies Act en Cour intermédiaire ce vendredi 7 septembre. En décembre 2016, ce jeune de 27 ans avait partagé une vidéo sur son profil Facebook, intitulé «micro cacher cot Sir Aneerood Jugnauth [sic]». Il avait également posté

[Vidéo] Bal Kouler: La motion pour exclure la bande incriminant Dayal entendue en septembre

Ravi Rutnah a, en Cour intermédiaire, expliciter sa position contre l’admissibilité de la bande sonore dans le procès de Raj Dayal. L’ex-ministre de l’Environnement est poursuivi pour corruption. Pourquoi la bande sonore serait-elle «illégale» ? Celle-ci a été entre les mains de personnes connues (et donc citées comme témoins) mais aussi inconnues avant d’être remise aux enquêteurs, a argué l’homme de loi. Pour qui son client a été «piégé» afin d’avoir

Bande sonore contre les Jugnauth : L’accusé souffrant, l’affaire renvoyée à septembre

L’affaire avait fait grand bruit en décembre 2016. Une bande sonore avait été diffusée concernant la vie privée de Pravind Jugnauth et de son épouse Kobita. Accusé dans cette affaire, Seetulsing Meetoo n’était toutefois pas en Cour intermédiaire, ce vendredi 6 juillet, pour le début de son procès. Il avait partagé une vidéo sur son profil Facebook, intitulé «micro cacher cot Sir Aneerood Jugnauth». L’homme de 27 ans avait également posté

[Document] Le procès contre Manindra Utchanah rayé dans l’affaire de la bande sonore des Jugnauth

Manindra Utchanah peut respirer. Ce vendredi, la Senior district magistrate Nalini Senevrayar-Cunden a rayé la charge provisoire de « conspiracy to commit an unlawful act » qui pesait contre lui depuis son arrestation le 2 mars dernier. [Lire la décision ici] Il était reproché au fils de Mahen Utchanah d’avoir facilité la diffusion en décembre, lors d’un meeting de la défunte alliance PTr-MMM, d’une bande sonore portant atteinte à l’honneur et à la

[Vidéo] Mahen Utchanah retrouve la liberté

Le campaign manager de la défunte alliance PTr-MMM a été libéré sur parole aujourd’hui après une comparution devant la magistrate Diya Mooloo. Mahen Utchanah avait été arrêté vendredi matin dans le sillage de l’affaire de la diffusion d’une bande sonore faisant état de la vie privée de Pravind Jugnauth. L’ancien ministre de sir Anerood Jugnauth fait face à une accusation de diffamation criminelle et d’infraction à l’Information and Communication Technologies

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>