Breaking news
  • No posts were found

Tag "bai"

[Vidéo] Malgré le mécontentement, Muthy conseille aux clients de la BAI d’accepter les montants proposés

Le porte-parole des clients du plan Super Cash Back Gold (SCBG) et de Bramer Asset Management (BAM) prône la prudence. Il vaut mieux accepter les montants proposés par le gouvernement, tant qu’il y a de quoi les payer, plutôt que de risquer de ne rien recevoir à l’issue d’un nouveau combat. C’est ce qu’a expliqué Salim Muthy à ceux venus prendre connaissance de la proposition du gouvernement ce dimanche matin,

[Vidéo] Bérenger: La mauvaise gestion du dossier Betamax peut causer un tort considérable au pays

Pour le leader du MMM, c’est un mauvais signal que le gouvernement envoie aux investisseurs en laissant entendre qu’il ne compte pas appliquer la décision du tribunal d’arbitrage de Singapour. En refusant de payer les Rs 4,5 milliards dus à Betamax pour la rupture du contrat de transport des carburants de la State Trading Corporation, Paul Bérenger estime que les investisseurs étrangers auront désormais des doutes sur la capacité de l’Etat

[Vidéo] Jugnauth : La dette publique ne sera pas affectée par les Rs 18 milliards de prêt de l’Inde

La filiale spéciale de la SBM qui recueillera les fonds transférés par l’Exim Bank de l’Inde prendra des parts dans les projets d’infrastructures qu’elle financera. L’Etat ne garantissant que le remboursement d’une partie du financement, l’effet sur la dette publique sera « infime ». C’est ce qu’avance Pravind Jugnauth en décrivant la manière dont les Rs 18 milliards de ligne de crédit de l’Inde seront injectés dans les projets locaux. Si Pravind

[Vidéo] Bérenger: Jugnauth fuit devant ses responsabilités par rapport à l’affaire BAI

Paul Bérenger dénonce un exercice de «pa mwa sa, li sa indesan » de plusieurs acteurs politiques. Selon lui, la responsabilité du MSM, de Roshi Bhadain, du PMSD et des travaillistes est toutefois déjà établie dans l’affaire BAI. Le leader du MMM estime ainsi qu’au lieu de trouver une solution pour repayer les anciens clients du groupe de Dawood Rawat, le Premier ministre et ministre des Finances se rend en Inde.

[Vidéo] Duval raconte ses désaccords avec Lutchmeenaraidoo sur le dossier BAI

Xavier Duval ressort les phrases de l’ancien ministre des Finances en pleine tempête BAI. « Tu es comptable, je suis économiste. C’est un économiste qui comprend ces choses », « si tu en sais davantage, prends ma place ». Le leader de l’opposition affirme que Vishnu Lutchmeenaraidoo lui a répondu ainsi quand il a remis en doute la manière dont le dossier BAI était géré à partir du retrait du permis d’opération de la Bramer Bank

[Vidéo] Bérenger : Aucun rapprochement avec un MSM «dégoutant», ni aujourd’hui, ni à l’avenir

Le comportement du MSM, et notamment du Premier ministre, au Parlement aurait achevé de convaincre Paul Bérenger. Réagissant aux allusions venant, selon lui, de membres du MSM, le leader des mauves affirme qu’aucun rapprochement n’est possible entre le MMM et le parti de Pravind Jugnauth « ni aujourd’hui, ni à l’avenir ». Redisant sa solidarité envers les anciens clients de la BAI actuellement en grève de la faim, Bérenger exhorte le gouvernement

[Vidéo] Jugnauth : Bhadain est «hypocrite» quand il sympathise avec les grévistes de la BAI

Le Premier ministre croit savoir que l’ancien ministre des Services Financiers a quitté le gouvernement à cause de son incapacité à bien gérer le processus de vente des actifs du groupe de Dawood Rawat. Pravind Jugnauth affirme ainsi que Roshi Bhadain avait promis que des acheteurs potentiels s’intéressaient à la reprise de la National Insurance Company, née de l’ancienne BA Insurance. Or, le chef du gouvernement révèle qu’un examen du

[Vidéo] Victime d’hypoglycémie, une des grévistes de BAI transportée à l’hôpital

[Mise à jour à 17h30] Trois personnes ont du cesser leur grève de la faim à cause de complications médicales. Nirmala Sharmala n’a tenu que trois jours. Diabétique, cette femme de 67 ans a fait une crise d’hypoglycémie ce mercredi. Ce qui a nécessité l’intervention du SAMU pour la conduire à l’hôpital. Cette situation, plaide Salim Muthy, porte-parole des clients Super Cash Back Gold (SCBG) et de Bramer Asset Management, montre

[Vidéo] Interdites de voyager, les filles de Dawood Rawat estiment que la « persécution continue »

Elles disent ne pas comprendre pourquoi d’autres accusés ont pu prendre l’avion mais pas elles. D’autant plus, souligne Laïna Rawat, que sa sœur et elle ont pris l’engagement de voyager seules. Laïna et Adeela Rawat remarquent qu’il serait impensable qu’elles abandonnent leurs maris et enfants pour ne pas revenir au pays. La police a objecté à la demande des deux filles de Dawood Rawat de voyager en invoquant la possibilité

[Vidéo] Bérenger : Le «mishandling» de l’affaire BAI par Lutchmeenaraidoo et Bhadain a coûté des milliards à l’Etat

Le leader de l’opposition renvoie dos à dos l’ancien ministre des Finances et le ministre de la Bonne gouvernance. Pour Paul Bérenger, les « spéculations » du premier ont fait perdre plus d’un milliard de roupies à l’Etat sur la revente de Britam, une filiale du groupe BAI au Kenya. Tandis que Roshi Bhadain aurait, lui, mal évalué le montant exact que l’Etat doit débourser pour permettre aux clients de Super Cash Back

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>