Breaking news
  • No posts were found

Tag "1er Fevrier"

[Vidéo] Les rastas s’interrogent sur la présence des Indiens sur Agalega

Les assurances du Haut-commissariat de l’Inde et des autorités mauriciennes n’y font rien. La présence de ressortissants indiens sur Agalega est vue avec circonspection, voire méfiance. Cette fois-ci, c’est l’Association socioculturelle rastafari qui s’interroge sur un éventuel «accaparement». Relevant notamment la présence de militaires sur l’archipel et dans la zone économique exclusive de Maurice. Du côté du ministère des Collectivités locales et des îles éparses, on insiste qu’il n’a jamais

[Vidéo] Esclavage : Le comité 1er février propose un lieu de mémoire pour guérir les plaies du passé

Il faut se tourner vers l’avenir et ne pas commettre les erreurs du passé. Tel est le message du comité 1er février pour la commémoration du 183ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Lors de la messe annuelle présidée par le Cardinal Maurice Piat, le père Alain Romaine a souligné l’importance de la création d’un musée de l’esclavage dans l’ancien hôpital militaire à Port-Louis.  Dans son homélie, ce dernier a insisté

[Vidéo] Les rastas dénoncent les «discriminations» contre les descendants d’esclaves à Maurice

«Injustices», «brutalité policière», ravages de la drogue… Encore trop de descendants d’esclaves les subissent, affirme l’Association socioculturelle rastafari (ASR). Pour contrer le problème d’addiction aux drogues dures, celle-ci préconise la dépénalisation du gandia et l’arrêt du programme d’échanges de seringues. José Rose, président de l’association, indique que celle-ci a écrit à Doudou Diène, rapporteur spécial de l’Onu sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de

[Vidéo] SAJ appelle à l’unité pour combattre «les autres formes de l’esclavage»

Le Premier ministre a salué, ce 1er février « la contribution des sœurs et frères de la communauté créole » dans le développement économique du pays. Promettant au passage « un partage équitable du gateau national » dans le cadre de la nouvelle phase de développement enclenché par le gouvernement. Lors de la commémoration de l’abolition de l’esclavage au Morne, ce lundi, Sir Anerood Jugnauth a également demandé aux organisations socioculturelles et à tous les

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>