Suite aux propos outranciers tenu sur un profil facebook hier, la police est en train de recueillir des éléments d’information en vue d’interroger la personne dont le profil facebook a été utilisé pour diffuser ces propos. Aux Casernes Centrales, on explique que de nombreux appels reçus hier soir et aujourd’hui ont amené la police à agir rapidement. Il y a en même une forte probabilité que la personne incriminée soit arrêtée dès demain.

Loin d’avoir été troublée ou refroidie par l’indignation soulevée par ses propos, la personne en question a choisi d’en rajouter une couche ce dimanche. En poursuivant une nouvelle fois dans l’outrance contre une des principales confessions religieuses du pays.