Follow Us On

Slider

Un satellite permettra à Maurice à mieux appréhender les défis du changement climatique et à obtenir des données scientifiques sur notre Zone économique exclusive. C’est en tout cas l’avis du ministre de l’Economie océanique et des Ressources marines Prem Koonjoo qui s’exprimait lors du lancement du projet Global Monitoring for Environment and Security (GMES) & Africa qui est financé par l’Union européenne à hauteur de 1,2 million d’euros. Il émet le souhait que ce satellite soit lancé à Maurice. Ce projet a également obtenu la collaboration du Mauritius Oceanography Institute et de la Commission de l’océan Indien.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu
Un Espagnol ayant purgé Rs 3,5 millions d’héroïne sur la plage de Flic-en-Flac arrêté 

C’est le sixième passeur arrêté par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) en l’espace de deux semaines. Contrairement aux mules africaines interceptées au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport (SSRIA) à l’issue d’un exercice...

Close