Ce sont aux proches de Navin Ramgoolam que le député Mahen Jhugroo s’est intéressé aujourd’hui. Avec notamment la propriété que détient Nandanee Soornack à Floréal. Lui répondant, le ministre des Finances a indiqué que l’évaluation a été effectuée par K. Jugun, qui est directeur adjoint du Valuation and Real Estate Consultancy Services. Exercice qui s’est déroulé le jour de l’acquisition, soit le 7 mars 2011. A noter que Floréal fait partie des régions assignées à K. Jugun par le Valuation Office.

La propriété vendue à Nandanee Soornack, estimée à Rs 30 millions, appartenait à Didier Maingard. Vishnu Lutchmeenaraidoo précise que dans un rapport envoyé au Registrar le 9 août 2011, le Valuation Department confirme que le coût estimé de la résidence peut être accepté.

En dernier lieu, Vishnu Lutchmeenaraidoo a aussi donné des explications en ce qui concerne des instructions provenant du bureau du Premier Ministre. Il a souligné qu’actuellement les limiers du Criminal Investigation Department enquêtent sur cette transaction, alors il « n’est pas convenable » pour qu’il donne plus de détails à ce sujet. Suite à une question du député MSM Mahen Jhugroo, le Premier Ministre a expliqué que la femme d’affaires avait bénéficié d’une voiture de l’Etat.

Le ministre des Finances a toutefois décliné de répondre à Mahen Jhugroo sur la question d’instructions émises ou non par le Premier ministre concernant cet exercice d’évaluation. Une enquête est en cours au niveau du Central Criminal Investigation Department, a rappelé Lutchmeenaraidoo.

Voiture avec chauffeur VIPSU

Durant le Prime minister’s question time, sir Anerood Jugnauth a aussi indiqué, en réponse à Mahen Jhugroo, que Nandanee Soornack a bénéficié d’une voiture de l’Etat avec chauffeur de la Very Important Persons Security Unit (VIPSU). Ce genre de véhicule et de service est alloué d’ordinaire au président de la République et à son vice-président, ainsi qu’à leurs prédécesseurs, au Premier ministre, aux ministres, au Speaker de l’Assemblée générale, au Chief Whip ainsi qu’au leader de l’opposition.

D’autres personnes ont toutefois été véhiculées dans des voitures de l’Etat conduites par des membres de la VIPSU, selon des instructions données par le bureau du Premier ministre. On retrouve ainsi sur la liste soumise au Parlement par sir Anerood Jugnauth les noms de l’épouse de l’ex-Premier ministre  (deux véhicules de 2008 à 2014) et de celle du Deputy Prime minister (trois véhicules de 2008 à 2014). Mais aussi ceux des beaux-parents (8 jours en décembre 2014) et du beau-frère de Navin Ramgoolam. En ce qui concerne le beau-frère, il a bénéficié de deux voitures à la suite de septembre 2005 à décembre 2009, et d’une troisième de fin novembre 2010 à décembre 2014.

On note aussi sur cette liste les noms de Gilles Joseph Finschelstein, du cabinet de conseil Euro RSCG. Celui-ci a été véhiculé en cinq occasions entre janvier et septembre de l’année dernière. Laurent Obadia, expert français de la communication et dont le nom revient dans l’affaire Dufry, a pour sa part bénéficié des mêmes services en quatre occasion en avril, mai, fin août/début septembre, et octobre 2014. Navin Ramgoolam avait, pour sa part, six véhicules à sa disposition, a ajouté sir Anerood Jugnauth.

Le Premier ministre a, par ailleurs, indiqué que le CCID mène l’enquête et que 20 personnes ont été interrogées jusqu’ici dans cette affaire.