C’est devant son comité central que Pravind Jugnauth a commenté la démission de Roshi Bhadain à Belle-Rose/Quatre-Bornes (no 18). Aux partisans du MSM, le Premier ministre a affirmé que la partielle aura bien lieu et que les élections générales, elles, ne seront organisées qu’à la fin du mandat de son gouvernement.

Interrogé sur le candidat que le MSM alignera au no 18, Pravind Jugnauth n’a pas souhaité répondre.

Invité à commenter le défi que lui a lancé le député démissionnaire de la circonscription, le Premier ministre estime que cela «ne mérite même pas une réponse».

Réagissant aux demandes de l’opposition pour qu’il «step down» à l’issue de la permission donnée par la Cour suprême de contester le jugement Medpoint devant le Privy Council, Jugnauth a affirmé que le jugement l’innocentant tient toujours. Et qu’à ce titre, il a donc la légitimité de rester à la tête du gouvernement.

Plus tôt, ION News a diffusé en live le discours de Pravind  Jugnauth devant le comité central du MSM.