Follow Us On

Slider

Anwar Husnoo sera auditionné par Luchmyparsad Aujayeb, dans l’après-midi de ce jeudi 11 mai. Le lendemain, c’est son prédécesseur au ministère qui devrait être entendu par l’Acting Assistant Solicitor General.

Il nous revient qu’avec ces deux auditions, l’enquête d’Aujayeb tire à sa fin. Même si quelques fonctionnaires, notamment ceux travaillant au Trust Fund For Specialised Medical Care, pourraient être appelé à fournir des compléments d’information à ce que diront les deux ministres.

Cette étape franchie, l’ancien directeur général de la commission anticorruption devrait prendre trois semaines à un mois maximum pour rédiger son rapport. A l’Hôtel du gouvernement, on attend ainsi les conclusions d’Aujayeb pour fin mai à mi-juin au plus tard. Ce sera ensuite au gouvernement de décider de rendre public le document ou non.

La semaine dernière, Vijaya Sumputh a passé trois heures devant le comité d’enquête d’Aujayeb. L’ancienne directrice du Cardiac Centre était accompagnée de trois hommes de loi. Si elle a pendant un temps souhaité rédiger une déclaration, Sumputh s’est ensuite ravisée pour répondre aux questions d’Aujayeb.

L’utilisation d’une voiture de fonction mise à sa disposition par le Trust Fund ou encore sa participation à un conseil d’administration du Cardiac Centre qui a délibéré de ses salaires ont notamment été discutées.

C’est le 31 mars dernier que le Conseil des ministres a confié à Luchmyparsad Aujayeb la tâche d’enquêter sur les conditions dans lesquelles le contrat de travail de Vijaya Sumputh a été renouvelé.

La polémique autour du salaire global de Rs 323 000 de cette dernière, après une augmentation de Rs 100 000, a éclaté au Parlement le 28 mars dernier. Suite à une question du député MMM Rajesh Bhagwan, Anwar Husnoo avait dit son désaccord sur les avantages accordés à la proche d’Anil Gayan.

Photo (archives) : Anil Gayan (au centre) et Anwar Husnoo (à sa dr.) aux côtés de leur leader au Muvman liberater, Ivan Collendavelloo.

Facebook Comments