Slider

Follow Us On

Slider


Le Commissaire électoral, Irfan Rahman, note qu’il y a un manque d’intérêt de la part des jeunes pour se faire enregistrer sur la liste électorale. Face à la presse, ce mardi 8 janvier, il leur a lancé à appel pour qu’ils participent au processus démocratique et de «faire leur devoir civique» en se faisant enregistrer.

C’est le 12 janvier que débutera la première phase de l’exercice d’enregistrement des électeurs en vue des prochaines élections. Irfan Rahman invite les citoyens de Maurice, Rodrigues et Agalega à collaborer avec les représentants de la Commission électorale.

Un exercice de porte-à-porte sera effectué du 12 au 28 janvier. L’année dernière, quelque 923 316 électeurs se sont enregistrés, soit 94%. Un nombre qui, selon le Commissaire électoral, peut être amélioré allant jusqu’à 99%.

La seconde phase débutera en mai : les électeurs pourront vérifier si leur nom figure sur la liste électorale à travers un sms uu un autre service informatique. Cet exercice annuel coûte environ Rs 18 millions. «Si les registres sont mal faits, les élections n’auront aucune crédibilité», a souligné Irfan Rahman qui déplore néanmoins que ses représentants soient souvent victimes de morsures de chiens…

Facebook Comments