Slider

Follow Us On

Slider

Déconfinement, rentrée parlementaire et Air Mauritius étaient les dossiers à l’ordre du jour lors de la réunion des leaders des partis de l’opposition, ce vendredi 24 avril. Le leader de l’opposition et chef de file du Parti travailliste à l’Assemblée nationale Arvin Boolell, Paul Bérenger (MMM) et Xavier Duval (PMSD) se sont rencontrés à Ebène, portant masques et gants (sauf pour le chef des bleus), à la mi-journée.

«Le gouvernement doit expliquer sa politique de déconfinement», a souligné Boolell. Celui-ci doit se faire par phases, insiste-t-il, et en maintenant les mesures sanitaires face au Covid-19. Les partis d’opposition réclament aussi des éclaircissements quant aux «137 000 work access permits» émis par le Commissaire de police depuis fin mars.

«Aucune décision ne devrait être prise à la légère mais elle devrait être basée sur des données scientifiques», dit le leader de l’opposition. D’autant, ajoute-t-il, que la reprise des activités économiques est tout aussi importante que la protection de tous les Mauriciens, «la plus grande richesse du pays».

Arvin Boolell s’attend, par ailleurs, à ce que les travaux parlementaires reprennent au plus tôt. Les trois leaders s’attendent à ce que le Premier ministre s’explique aux leaders des partis d’opposition

S’agissant de la restructuration – nécessaire – de la compagnie d’aviation nationale, sous administration volontaire, les trois hommes s’accordent sur le fait que «la politique se tiendra éloignée de la gestion d’Air Mauritius».

Le confinement sanitaire en vigueur à Maurice depuis le 20 mars a été prolongé au 4 mai afin d’endiguer la propagation de la maladie à coronavirus 2019.

Facebook Comments