Suspendu le 19 mars dernier, après une chute de 9,7% du Stock Exchange of Mauritius Index (SEMDEX), le trading sur la Bourse de Maurice devait reprendre ce 3 avril. Mais la Financial Services Commission en a décidé autrement, en suspendant toute activité boursière jusqu’à nouvel ordre.

Les professionnels de la finance ainsi que les grands groupes et blue chips côtés à la Bourse de Maurice retenaient leur souffle en cas de réouverture des transactions aujourd’hui. Car ils craignaient deux choses. D’une part une nouvelle chute généralisée des valeurs boursières mais aussi surtout un rush d’investisseurs étrangers pour vendre les actions qu’ils détiennent à Maurice afin récupérer leurs fonds.

Parmi les observateurs économiques et les traders, on craignait surtout que les fonds d’investissement étrangers ne décident de vendre massivement les actions qu’ils détiennent à Maurice. Faisant ainsi dégringoler les valeurs sûres de la Stock Exchange of Mauritius que les fonds de pensions locaux, privés et publics, privilégient aussi pour leurs placementsbours à long terme.

 

 

Facebook Comments