L’Attorney General est catégorique: Maurice préserve sa réputation de centre d’arbitrage international malgré le refus de la State Trading Corporation (STC) de payer un peu plus de Rs 4 milliards à Betamax. Cela, après la décision du gouvernement d’annuler le contrat de transport de carburant détenu par l’entreprise de Veekram Bhunjun.

L’Attorney General affirme de nouveau «ne rien savoir sur l’arbitrage» et donc ne pas être en mesure de faire de commentaires sur une affaire qui, selon lui, ne concerne que la STC et Betamax. L’Etat n’étant pas «partie prenante» de la procédure.

Ravi Yerrigadoo participait, ce mardi 25 juillet, au lancement de l’International Commercial Arbitration Conference 2017 qui se tient actuellement à Maurice.