Le vice-président de la République se montre très prudent et précise que son commentaire est général. Pour Barlen Vyapoory, la somme d’informations au sujet des activités d’Alvaro Sobrinho à Maurice est encore trop faible. De ce fait, il estime qu’il est « trop tôt » pour se faire une opinion sur la polémique entourant sa générosité à l’égard de fonctionnaires et de personnalités politiques et de leurs proches.

Vyapoory assistait, ce 6 mars, à la clôture des travaux du Parlement des jeunes initié par Transparency Mauritius.