La jeune fille est discrète. Presque timide. Férue de lecture, c’est dans la filière économie que Zahraa Khan Jaffur s’est distinguée en étant boursière.

Elle fréquente le Doha Secondary School, sis à Eau-Coulée, depuis son entrée au secondaire. Et si elle a brillamment réussi, dit Zahraa Khan Jaffur, c’est grâce à ses efforts, mais aussi au soutien de ses proches, du personnel du collège et à Allah.

Cette bourse lui ouvre des horizons, dit la jeune fille qui fait la fierté de sa famille dont son père, chauffeur de taxi. Et si elle pensait à des études de finance ou en informatique, elle compte aujourd’hui « rééavaluer [ses] options ».

Pour Osman Janbocus, recteur du collège, la performance de Zahraa Khan Jaffur place cet établissement « parmi les grands ». Et de souligner que depuis ces deux dernières années, des élèves de Doha Secondary School figurent parmi les classés. Le résultat de leur travail acharné mais aussi de celui de leurs enseignants « appliqués », et de la discipline qui règne au collège « à tous les niveaux ».

Cette première distinction, espère Osman Janbocus, « n’est que le début ». Car son objectif, dit-il, depuis son entrée en fonction est de pousser ses élèves vers l’excellence.

Photo : Zahraa Khan Jaffur (en noir), lauréate de la cuvée 2016 et élève au Doha Secondary School, entourée de sa famille.