Libéré sous caution depuis samedi, Claudio Feistritzer s’est de nouveau rendu au Central Criminal Investigation Department. La raison : des formalités concernant son passeport, qui a été remis à la police hier, 17 mai.
Par ailleurs, Brian Burns avait été convoqué au CCID ce matin. Arrivé en compagnie de son homme de loi, il a été expliqué au CEO d’Iframac que les enquêteurs ne pourraient le recevoir aujourd’hui.

Photo : L’avocat Yahia Nazroo en compagnie de son client, Claudio Feistritzer.