Pour la ministre de l’Egalité des genres, les moyens légaux ne sont pas suffisants pour adresser le problème de violence conjugale. Fazila Jeewa-Daureeawoo participait le jeudi 8 novembre à l’ouverture d’un atelier de travail pour les nouveaux officiers de la prison de Beau-Bassin sur la violence domestique. Pour la ministre, il faut essayer de comprendre pourquoi les agresseurs agissent ainsi.

L’éducation donnée aux enfants est aussi à revoir dans ces cas. Fazila Jeewa-Daureeawoo estime que les parents ne doivent pas traiter leurs filles différemment que leurs garçons.