Le malheur frappe, certes, sans crier gare. Mais, fait remarquer Ehsan Jawaheer, la caserne de pompiers de Triolet n’est pas suffisamment équipée. Ainsi, explique le membre de la GSEA Firefighters Cadre, le seul véhicule de ce poste était de sortie pour éteindre un feu dans les champs alors qu’un incendie s’est déclaré, hier, dans ce village du Nord, causant la mort de deux adolescents.

Le service des pompiers est, de manière générale, en sous-effectif, avance ce syndicat. Le Budget 2016-2017, relève Radhakrishna Sadien, fait provision pour le recrutement de quelque 80 sapeurs-pompiers alors qu’il en faudrait près de dix fois plus.

Ashraf Buxoo, président de la GSEA Firefighters Cadre, s’est aussi élevé contre certaines pratiques.