Que les jeunes diplômés sachent ce qui les attend et ce qu’on attend d’eux au travail. C’est avec cet objectif en vue que se tient la deuxième édition de l’Employability Forum à l’université de Maurice. Les divers ateliers auxquels peuvent assister les étudiants sont animés par des personnes de renom de divers corps de métiers.

Lors du lancement, hier, Leela Devi Dookun-Luchoomun a mis l’accent sur les soft skills. Les connaissances acquises, souligne la ministre de l’Education, ne suffisent pas pour évoluer en entreprise. Il faut aussi avoir une pensée critique, savoir coopérer et s’adapter… des outils dont l’université doit aussi doter les étudiants.

Pour Roshi Bhadain, qui s’est appesantit sur la bonne gouvernance et les bonnes pratiques, il revient aux jeunes de ne pas adopter les mêmes « mauvaises » habitudes que leurs prédécesseurs. Et de déplorer que les jeunes manquent d’opportunité pour « concrétiser leurs idées ».

L’Employability Forum est organisé par la Student Union. L’événement prend fin aujourd’hui.

Photo : Rishikesh Poorun, president de la Student Union, Soodesh Callichurn, minister du Travail, Roshi Bhadain, ministre de la Bonne gouvernance, Leela Devi Dookun-Luchoomun, ministre de l’Education ainsi que Romila Mohee, Vice-Chancellor de l’université de Maurice, lors du lancement de l’Employability Forum à l’auditorium Octave Wiehé, le 14 juillet.