Le Front Libération National présente deux candidats à la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes. Mais seul l’un d’entre eux était face à la presse aujourd’hui. Ismaël Nazir, leader du parti. Et Sonali Bhujun ? La jeune femme est sur le terrain, explique Nazir, à faire du porte-à-porte.

Lui adopte un autre style et préfère que les gens viennent à lui. C’est à la population de faire des efforts, affirme le leader du FLN.

Nazir estime cependant que ce scrutin au no 18 réserve des surprises. Et qu’un candidat indépendant a toutes ses chances de remporter ce siège parlementaire. Il faut, insiste Nazir, barrer la route aux partis dits traditionnels. Mais aussi élire quelqu’un qui pourra poser les «vraies questions» à l’Assemblée nationale.