Follow Us On

Slider

Ces études dans le domaine médical ont bénéficié du Unsolicited Research and Innovation Grant Scheme (URIGS) de la Mauritius Research Council (MRC). Aux coûts total de Rs 850 000, elles n’ont duré pas plus de deux ans. La somme a surtout été utilisée pour payer les des chercheurs qui participaient au projet, indique Zahra Mungloo-Dilmohamud, qui pilote ce projet.

Ces études portent sur les maladies infectieuses qui touchent tout aussi bien les humains que le bétail. Il est donc fondamental de comprendre les caractéristiques de chaque maladie et virus afin d’utiliser le médicament approprié. Les données accessibles à travers le monde permettent d’analyser certaines informations pour développer des médicaments plus efficaces.

Le premier projet consistait à en place une base de donnée qui permettra aux biologistes d’accéder à des informations utilisées dans un unique répertoire. Les chercheurs ont ensuite réalisé que certaines informations n’étaient pas assez précises. Un deuxième projet était donc nécessaire pour rendre les informations plus compréhensibles. Finalement, le dernier projet consistait à appliquer ces données pour faire la relation avec les maladies qui affectent certaines personnes.

Ces travaux ont été présentés ce jeudi 20 juin, siège du MRC à Ebène.

Facebook Comments