La réunion consultative organisée par le ministère des Finances, aujourd’hui, a été l’occasion pour Michael Sik Yuen de définir ses priorités au-delà de 2014. Selon le ministre du Tourisme, 2015 devra ainsi être l’année durant laquelle les opérateurs mauriciens repartent à la reconquête de leurs clients européens et surtout français. Ce marché, principal pourvoyeur de touristes de Maurice, connaît une contraction depuis ces dernières années.

Autre priorité pour Sik Yuen, le positionnement de Maurice comme une destination MICE (Meetings, Incentive, Conferencing and Exhibitions) pendant la période creuse (juin, juillet et août).