Tikoulou, son fidèle Kasskot, Gromarto et Matapan. Ils ont tous répondu présents, hier, en costumes et avec les dreadlocks de rigueur pour les deux garçons qui incarnent le personnage phare de ce spectacle. Tranquilles… avec un chouia d’excitation à l’idée d’être sur scène à partir du vendredi 12 septembre prochain mais plutôt sereins. A l’image, d’ailleurs, du reste de l’équipe.

Tout est en bonne voie, assure Bertrand d’Unienville, qui a scénarisé les aventures du personnage de Henry Koombes, ou encore Thabo Legrand, chorégraphe, avec Eva Caillé, du spectacle. C’est qu’il a fallu coordonner une soixantaine d’artistes, les faire chanter et danser – signée Richard Beaugendre. Pour qu’une fois habillés par les costumes et les jeux de lumière, la magie opère.

Le jardin magique de la Grand-mère Minette s’ouvre du 12 au 14, et du 19 au 21 septembre. Représentations prévues à 20h sauf le dimanche à 15h. Les billets, disponibles sur le Rezo Otayo, varient de Rs 100 à Rs 600. Lors des représentations, un CD comprenant des extraits du spectacle sera aussi en vente à Rs 200.