Follow Us On

Slider

Le Mauritius Examinatons Syndicate a enclenché les procédures pour le paiement de l’allocation aux policiers qui ont assuré la surveillance lors des examens du Primary School Achievement Certificate, fin 2018. C’est ce qu’a indiqué la ministre de l’Education Leela Devi Dookun-Luchoomun à l’Assemblée nationale, le mardi 17 septembre.

Les dotations budgétaires de l’année dernière ne faisaient pas provision pour ces allocations, a relevé le Whip de l’oppositon Dan Baboo. Effectivement, a reconnu la ministre, en expliquant que jusque-là, ce service était gratuit. Et que ce n’est que l’année dernière qu’une requête pour la rémunération a été reçue.

Dans un point de presse datant du 30 août, le président de la Police Officers Solidarity Union (POSU) avait menacé de manifester devant les écoles et le MES pendant la période des examens de fin d’année si les policiers ne touchaient pas leur allocation. Injoignable au téléphone depuis ce matin, Jaylall Boojhawon s’est toutefois exprimé sur sa page Facebook. Il y affiche sa satisfaction devant ce dénouement tout en critiquant le Commissaire de police Mario Nobin qui, selon lui, se serait attribué le mérite de cette lutte.

Facebook Comments