«Zéro augmentation». Telle serait la position du patronat dans le secteur sucrier et cannier, selon le Joint Negotiating Panel. Celui-ci appelle artisans et laboureurs à se mobiliser à Port-Louis, le samedi 28 avril, pour une marche ralliant le Champ-de-mars à partir de la Plantation Workers House. Un rassemblement qui s’inscrit, par ailleurs, dans le cadre de la fête du travail.

Devanand Ramjuttun, négociateur pour le JNP, souligne par ailleurs, que le National Remuneration Board a soumis son rapport, «il y a quelque temps», au ministère du Travail qui doit promulguer certains regulations quant aux conditions de travail dans le secteur sucre et cannier.

Les recommandations portent notamment sur la compensation lors de départ à la retraite, d’allocations pour le travail de nuit et l’âge du départ volontaire à la retraite ramené à 45 ans pour les travailleurs. Autant de mesures qui tardent à se concrétiser par manque de «volonté» du ministère du Travail, dit Ramjuttun.