La scène est impressionnante. Plusieurs bulldozers s’affairent à déblayer la route à une soixantaine de mètres du rond-point de Ripailles. Un trou béant sur le flanc de la montagne en témoigne. Là, peu après 22 heures ce mardi, des centaines de tonnes de pierres et de terre se sont détachés du flanc de la montagne pour complètement recouvrir les deux voies de cette portion de l’autoroute Terre-Rouge/Verdun.

Plusieurs ingénieurs du ministère des infrastructures publiques ainsi que du constructeur Sinohyro étaient sur place ce matin pour constater l’étendue des dégâts. A l’heure ou nous publions cette vidéo, c’est Anwar Husnoo, ministre des infrastructures publiques par intérim qui effectue une visite des lieux pour constater l’étendue des dégâts.

Ce qui est certain, pour l’heure, c’est que les travaux de déblaiement prendront deux jours, voire plus, dépendant de la météo. Ce n’est que quand le bitume aura été complètement débarrassé de l’éboulis que les ingénieurs effectueront des tests afin de déterminer si la structure de la route a été endommagée. Si c’est le cas, la fermeture de la route sera prolongée, le temps que de nouveaux travaux structurels soient réalisés.