Follow Us On

Slider

« Je maintiens ce que j’ai dit. » La réaction de Showkutally Soodhun à la manifestation de l’Air Mauritius Intersyndicale, à la mi-journée, ne s’est pas fait attendre. Le vice-Premier ministre assume ses propos de lundi. D’autant, affirme Showkutally Soodhun, qu’il n’a « maltraité aucun staff » et qu’il a lui-même vu de sièges déchirés à bord de l’un des vols de la compagnie d’aviation nationale.

Ce qu’il met en cause, dit-il, c’est Navin Ramgoolam, son gouvernement et son administration. Ce sont ces derniers, dit-il, qui ont « fait couler Air Mauritius » durant dix ans. « Où étaient les syndicats » à cette époque ? s’interroge Showkutally Soodhun. « Les syndicats ont du culot de réclamer ma révocation », s’insurge le ministre. Mais il est de son « devoir », en tant que membre du gouvernement, d’« aider » Air Mauritius. Ce sera au peuple, soutient-il, de juger de ses actions.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Vidéo] L’Air Mauritius Intersyndicale réclame la révocation de Soodhun suite à ses propos «insultants»

Les syndicats de la compagnie d’aviation nationale sont très remontés contre Showkutally Soodhun. En cause : ses propos à l’effet que...

Close