Elles sont une centaine à mourir chaque année d’un cancer du sein. C’est le terrible constat dressé par le ministère de la Santé et les organisations non gouvernementales luttant contre le cancer. Pourtant, dans de nombreux cas, un cancer du sein peut être traité si la femme se fait dépister à temps. C’est pour les sensibiliser sur l’importance de consulter dès les premiers signes d’un cancer que le ministère de la Santé a lancé aujourd’hui une campagne nationale d’information.