Ceux impliqués dans le trafic de drogue useront de tous les moyens pour faire tomber Pravind Jugnauth. C’est ce qu’affirme Etienne Sinatambou. Pour le porte-parole du gouvernement, le Premier ministre est devenu «l’homme à abattre» car il met tout en œuvre pour démanteler les réseaux.

C’est dans ce contexte que Peroomal Veeren a affirmé avoir financé la campagne du leader du MSM et que celui-ci finance le trafic, fait comprendre Sinatambou. Qui se dit déçu par les réactions de Xavier Duval et de Navin Ramgoolam, lues dans la presse hier.

Sinatambou a aussi commenté la marche des partis d’opposition, hier, contre la hausse des carburants. Soulignant la «malhonnêteté» des divers leaders qui savent que le calcul des prix de l’essence et du diesel est soumis à un mécanisme précis. Il n’a pas manqué de railler la mobilisation «monstre» de «moins de 200 personnes» à Port-Louis, hier.

Interrogé sur la raison pour laquelle seules la MBC et Top FM avaient été invitées à recueillir la réaction du Premier ministre à sa descente d’avion, Sinatambou a nié qu’il y a eu sélection des médias.