Follow Us On

Slider

Les Mauriciens produisent plus de déchets qu’ils ne consomment de riz en une année. C’est l’un des exemples qu’Etienne Sinatambou a pris, ce 21 septembre pour décrire la situation alarmante de la gestion des déchets dans le pays. «En 2018 nous nous sommes débarrassés de plus de 500 000 tonnes de déchets et nous dépensons Rs 1,5 milliards par an pour leur collecte», a précisé le ministre de l’Environnement.

En compagnie du président de la République par intérim, Barlen Vyapoory, le ministre a symboliquement mis en terre des arbrisseaux de bois d’ébène pour célébrer les 150 ans de la naissance du Mahatma Gandhi. Auparavant, il a lancé une campagne nationale de nettoyage à l’occasion de la journée mondiale du nettoyage. Un calendrier d’activités sera mis en place afin de faire de l’Île Maurice une île propre a affirmé Sinatambou.

Facebook Comments